Effet de serre

Grâce à l'effet de serre naturel, la température moyenne de la Terre est favorable à la vie (elle est d'environ 14°C au lieu de -18°C en l'absence d'atmosphère). Mais point trop n'en faut : l'effet de serre additionnel induit par les activités humaines risque d'accroître la température de plusieurs degrés, une situation qui sera difficile à gérer.

en savoir + Imprimer (PDF)

Animation de l’effet de serre

Animation de l’effet de serre L’analogie de la plaque noire et de la vitre est celle qui permet le mieux d’expliquer les mécanismes de base de l’effet de serre.

Liste des modules associés

  • Le bilan énergétique de la Terre

    Le bilan énergétique de la Terre L'énergie solaire reçue par la Terre subit une série de conversions et de ...
  • Facebook Twitter

Effet de serre

L'effet de serre est un phénomène naturel. Depuis quelques milliards d'années, il maintient une température moyenne de la Terre favorable à la vie. Cette température a connu des fluctuations dans le passé de plusieurs degrés Celsius. Depuis 200-300 ans, des activités humaines perturbent l'effet de serre ; on parle alors d'un effet de serre additionnel d'origine anthropique. Celui-ci risque d'accroître la température à la surface de la Terre de plusieurs degrés en un laps de temps assez court à l'échelle géologique : un à deux siècles. Cette augmentation de la température en un temps si court peut créer une situation tendue pour la population humaine, ainsi que pour la biodiversité.

Référent scientifique

Jean-Louis Dufresne,
Chercheur au LMD (Laboratoire de Météorologie Dynamique) de l'IPSL (Institut Pierre Simon Laplace).         Serge Planton, Chercheur au CNRM-GAME (Centre National de Recherches Météorologiques - Groupe d’études de l’Atmosphère Météorologique).