Accueil de tous les publics

La mission première de diffusion de la culture scientifique et technique nécessite de s’adresser à de nouveaux publics. Il s'agit d’exploiter pleinement les potentialités du numérique et de l’innovation pour développer de nouvelles approches, à la fois créatives et participatives. Concernant le partage des connaissances, la responsabilité d’Universcience est d’être à l’écoute des besoins spécifiques de tous les publics : à travers une plus grande accessibilité de nos sites et des formes de médiation innovantes au service des publics les plus éloignés. 

ÊTRE ACCESSIBLE À TOUS 
Des sites accessibles

L’établissement est engagé de longue date dans la mise en accessibilité de ses sites et productions. Depuis son ouverture en 1986, la Cité des sciences est labellisée « tourisme et handicap » pour les 5 handicaps. Le projet de rénovation en cours au Palais de la découverte doit permettre la mise en accessibilité de ce monument historique.

A la Cité des sciences et de l'industrie, les aménagements spécifiques récents ont été conçus de façon à les rendre « invisibles » aux visiteurs. Afin de rendre les espaces plus agréables et plus confortables pour tous, tous ces aménagements sont disponibles sans stigmatiser les personnes en ayant besoin.

    Quelques exemples d'aménagements :

  • Bande de guidage relief et contrastée au sol pour aveugles et mal voyants
  • Respect des pentes pour personnes en fauteuil roulant
  • Equipement de tous les postes d’accueil et de caisse d’un « écritoire » pour personnes en fauteuil roulant et d’une boucle magnétique pour personnes malentendantes
  • Attention portée au choix de la typographie, contrastes et tailles des caractères pour la charte graphique
Qualité et accessibilité des offres et services

Une équipe dédiée veille à la qualité et à l’accessibilité, ainsi qu' à la satisfaction des visiteurs sur nos deux sites. Deux sites web explicitent cette accessibilité : ma Cité accessible, mon Palais accessible.

    Quelques exemples sur nos expositions :

  • maquettes en relief, qui augmentent l’attractivité de l’exposition pour tous en évitant l’exclusion des personnes déficientes visuelles
  • sous-titrage des audiovisuels, indispensable pour les personnes malentendantes et un confort pour tous dans un environnement bruyant
  • utilisation de dessins explicatifs, qui facilite la compréhension de tous, en particulier des étrangers ou des visiteurs peu à l’aise avec l’écrit
Design universel pour le web

La refonte des sites internet cite-sciences.fr, palais-decouverte.fr et universcience.fr a été conçue pour l’accessibilité aux personnes handicapées (respect des normes internationales - conformité au RGAA - loi 2005.)

Culture et handicap

Depuis 2003, Universcience travaille en collaboration avec d’autres établissements du ministère de la culture afin de proposer des mesures concrètes visant à améliorer, à court terme, l’accueil des personnes handicapées dans les équipements culturels (Réunion des établissements culturels pour l’accessibilité, RECA). Ces travaux portent sur l'emploi des personnes handicapées, la promotion des offres culturelles auprès des personnes handicapées, l'apport des nouvelles technologies pour les visiteurs déficients sensoriels et l’évaluation des offres et dispositifs proposés.

FAVORISER LA CRÉATION 
Inmédiats

Ré-inventer nos lieux pour aller à la rencontre de nouveaux publics : telle est l’ambition du programme Inmédiats soutenu par les Investissements d’avenir, dont Universcience est partenaire depuis 2011.

En 2013, l’une des réalisations phares d’Inmédiats a été l’ouverture au grand public d’un Fab lab et d'un Living lab au carrefour numérique² de la Cité des sciences et de l'industrie.

Objectif : rendre la recherche et l’innovation accessibles au plus grand nombre, et notamment aux 15-25 ans et aux publics éloignés.

Fab lab

Le Fab Lab de la Cité des sciences est un atelier d’autoproduction coopérative de prototypage d’objets, équipé d’outils de conception et de production 3D : stations graphiques, imprimantes 3D, découpeuse laser, etc... Il fonctionne sur une logique de partage du savoir et de co-élaboration de solutions techniques.

Il est désormais possible d'effectuer une visite virtuelle du Fab Lab en 3D.

Living lab

Le Living Lab de la Cité des sciences est un espace grand public d’expérimentation destiné à tester, dans un processus de recherche et développement, l’usage des dernières interfaces technologiques ou encore des nouvelles approches de médiation numérique comme les serious games.

ENCOURAGER LA SOLIDARITÉ

Avec ses nombreux partenaires, Universcience propose des services personnalisés en accès libre répondant à de réels besoins de société, contribuant ainsi à réduire les disparités sociales par des accompagnements solidaires :

La Cité de la santé

L'ambition d'un tel espace est d'aider les usagers à devenir des interlocuteurs, voire des partenaires à part entière des professionnels de la santé. Ils deviennent « acteurs de leur santé ».

"Questions-santé a obtenu en février 2015 le label qualité Aide en santé créé par l'INPES, Institut national d'éducation et de prévention sur la santé, afin d’accompagner les dispositifs d’aide à distance en santé dans leurs démarches d’amélioration continue de la qualité, et de mieux répondre aux exigences du public"

La Cité des métiers

Interview O. Las Vergnas, créateur et responsable de la Cité des métiers jusqu’en 2014

En quoi la Cité des métiers répond-elle aux enjeux RSE ?

Olivier Las Vergnas : La fonction première de la Cité des métiers (CDM) est d’aider les personnes à s’orienter, s’insérer dans la vie professionnelle et à y évoluer au rythme des mutations technologiques. Le cœur de métier de la CDM porte cette responsabilité en tant que service public. La CDM est cogérée par la Ville de Paris, le conseil régional 93, la Région Ile-de-France, l’Etat ce qui en fait un acteur fort du territoire. C’est une unité partenariale qui collabore avec une soixantaine de partenaires : associations, acteurs locaux, territoriaux, institutionnels. Enfin, ce modèle, qui existe depuis vingt-et-un ans, a fait des émules puisque 40 CDM se sont implantées dans le monde dans 10 pays.

Le soutien scolaire, numérique et la médiation avec les enfants malades (Roussy)

    Encourager la solidarité, c'est aussi :

  • L’accompagnement scolaire : jeune polytechniciens et étudiants de grandes écoles assurent régulièrement, à la Bibliothèque d’Universcience, une aide scolaire pour les jeunes. En partenariat avec la Fondation L’Oréal.
  • L’accompagnement numérique : Le Carrefour numérique2, à la Cité des sciences, accueille en ses murs Access-Site, un « Espace public numérique » qui offre des animations, des ateliers et des accompagnements individualisés à tous les publics et notamment les publics en situation de handicap vivant à Paris et ses environs. En partenariat avec la Fondation Garches.
  • La Cité auprès des enfants malades : depuis septembre 2007, un partenariat a été mis en place entre la Cité des enfants et le département d’oncologie pédiatrique de de l’institut de cancérologie Gustave-Roussy. Régulièrement, la Cité des enfants rend accessible ses espaces aux enfants malades, et lors d’évènements, comme la Fête de la science ou les fêtes de fin d’année, les médiateurs de la Cité des enfants animent des séances ludiques au sein même de l’hôpital.

Avec ses nombreux partenaires, Universcience propose des services personnalisés en accès libre répondant à de réels besoins de société, contribuant ainsi à réduire les disparités sociales par des accompagnements solidaires :

Egalité hommes / femmes

    Le 25 mars 2014, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, et Claudie Haigneré, présidente d’Universcience, ont signé une Charte pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans le domaine des sciences et des techniques. Cette charte se traduira par :

  • l’avancée de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes au sein de l’établissement,
  • la sensibilisation des personnels et de l’encadrement aux enjeux de l’égalité
  • la lutte contre les stéréotypes,
  • la prise en compte de l’égalité et des questions de genre dans les offres aux publics
  • et par la promotion de la mixité des filières et des métiers.