Nous connaître

Palais de la découverte

1. Missions

Le Palais de la découverte a pour objectif de rendre accessible à tous la science, ses méthodes, ses résultats grâce à un ensemble d’expériences interactives et de démonstrations spectaculaires.
Il s’attache à présenter et à démontrer la science telle qu’elle se vit, telle qu’elle se fait, Jean Perrin, son fondateur, disait « la science en train de se faire ».

Fruit d’une coopération constante et fructueuse avec le monde de la recherche, les 50 présentations expérimentales quotidiennes du Palais de la découverte constituent une véritable mise en scène de la science, des principes fondamentaux et des découvertes plus récentes.
Démonstrations expérimentales, information et débats, expositions attractives y sont développés dans l’optique, non pas de dispenser un savoir, mais bien de susciter curiosité, esprit d’éveil voire de critique vis-à-vis des lois de la matière, de l’Univers et de la vie…
Réalisées par des médiateurs passionnés qui font toute la spécificité du Palais de la découverte, les animations orales abordent six domaines des sciences fondamentales (l’astronomie, la chimie, la physique, les sciences de la vie, les sciences de la Terre, les mathématiques) ou développent des thématiques spécifiques dans les expositions temporaires.

En accueillant sur un stand qui leur est réservé des équipes de chercheurs, en transposant une partie de leur laboratoires, de leurs matériels au sein même du Palais, le programme « un chercheur, une manip’ » institue, depuis 2005 tout au long de l'année, une rencontre unique, exclusive et conviviale entre des chercheurs et le public cœur de cible du Palais de la découverte : les jeunes. L’objectif est avant tout de réconcilier scientifiques et non scientifiques, de donner le goût des sciences, voire de susciter des vocations de chercheurs !

image illustration d'une animation au Palais

2. Organigramme d'Universcience

Président : Bruno Maquart
Directrice générale déléguée : Mélanie Joder



Direction de la bibliothèque et des ressources documentaires
(DBRD)
Directeur : Claude Farge

Direction du développement des publics et de la communication (DDPC)
Directeur : François-Antoine Mariani

Direction des expositions (DE)
Directrice  : Michèle Antoine

Direction des éditions et du transmédia (DET)
Directeur : Claude Farge

Direction financière et juridique
(DFJ)
Directeur : Emmanuel Millard

Direction de la médiation scientifique et de l’éducation
(DMSE)
Directeur : Denis Savoie

Direction des moyens techniques et de la sécurité
(DMTS)
Directeur : Hervé Curis

Direction des ressources humaines (DRH)
Directeur : Patrice Cavelier

Direction des systèmes d’information (DSI)
Directeur : Olivier Bielecki



Délégation aux grands projets d’aménagement et au développement durable (DGPADD)
Délégué : Frédéric Poisson

Délégation à l’institutionnel, au territorial et à l’international (DITI)
Déléguée : Sophie Biecheler-Fiocconi

Délégation au mécénat (DM)
Déléguée : Elisabetta Scanferla-Schmitt

Délégation à la qualité d’usage et à l’accessibilit
é (DQUA)
Déléguée : Sabine Tuyaret

Délégation à la stratégie et à la programmation
(DSP)
Délégué : Khaled Zatout



3.Histoire

Dès les années 1932-1933, Jean Perrin, prix Nobel de Physique en 1926 pour ses travaux sur l'atome, reprenait l'avant-projet d'un Palais de la découverte proposé par André Léveillé, vice-président de la Confédération des Travailleurs Intellectuels.
En fondant le Palais de la découverte, Jean Perrin voulait « rendre manifeste la part déterminante que la science a prise dans la création de notre civilisation et faire comprendre que nous ne pouvons espérer rien de vraiment nouveau, rien qui change la destinée, que par la recherche et la découverte ».

En 1937, dans le cadre de l'Exposition Internationale « Arts et Techniques dans la vie moderne », le Palais de la découverte se voit attribuer 25 000m2 c'est-à-dire la moitié ouest du Grand Palais et l'annexe de l'avenue de Selves construite spécialement pour l'exposition (elle sera évacuée pour des raisons de sécurité en 1942).

A cette occasion toute la décoration intérieure est adaptée au goût de l'époque, la circulation habituelle entre la grande nef, le Salon d'honneur et le Palais d'Antin est fermée pour canaliser le flux des visiteurs et séparer l'accès du Palais de la découverte des autres événements abrités par le Grand Palais.

Cette première exposition nommée « le Palais de la découverte » accueille 2 225 000 visiteurs, et reste ouverte du mois de mai 1937 à la fin du mois de novembre 1937.

Il ré-ouvrira très rapidement et à titre permanent, après de nombreux changements de statuts, en 1990, il devient un « Établissement Public à caractère Scientifique, Culturel et Professionnel », ce statut lui confère entre autres l'autonomie de gestion. Il dépend du ministère de l'Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie (MENRT).

Les Merveilles d'un Palais
Architecture - Arts - Sciences

Joyau de l'exposition universelle de 1900, le Palais de la découverte incarne par ses richesses architecturales et artistiques le mariage entre l'innovation et la tradition, les arts et les sciences. Découvrez ici les trésors patrimoniaux de ce Palais des sciences, où se croisent l'éclectisme de la Belle Époque, l'art déco et la science contemporaine.

Éditions du Palais de la découverte
En vente sur place : 2,90€

 

 

Les équipes de la photothèque et de la communication ont travaillé il y a quelques mois avec des collègues de la RMN-GP dans le cadre d’un projet Google Art sur le Grand Palais, un des dossiers présente le Palais de la découverte au travers de son fond photographique.

Retour en haut