DÉCLOISONNER LES SAVOIRS. METTRE LA SCIENCE EN CULTURE.

Universcience, qui regroupe le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l'industrie, a pour ambition de faire connaître et aimer les sciences d'aujourd'hui ainsi que de promouvoir la culture scientifique et technique.

Statut

Créé par décret le 3 décembre 2009, l’Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, également dénommé Universcience à partir janvier 2010, est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC),  placé sous la double tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Culture et de la Communication.

Universcience est administré par un Conseil d’administration renouvelé tous les cinq ans, composé de représentants de l’État, de collectivités locales, de représentants de ses personnels, et de personnalités qualifiées. Les membres du conseil délibèrent notamment sur les conditions générales d’organisation et de fonctionnement de l’établissement, les orientations générales,  la politique scientifique et culturelle, les principes de la politique tarifaire et les conditions générales d'emploi et de rémunération des personnels.

L'Établissement est subventionné par l’État à hauteur de 72% et de 28% en ressources propres.

Mission 

Universcience propose d’accompagner chaque citoyen, quel que soit son âge et son niveau de connaissances, dans sa compréhension du monde, par un décryptage des grands principes scientifiques comme des avancées technologiques. Il s’agit ici de fournir des repères justes pour que chacun puisse être pleinement acteur et responsable de ses choix.

En veillant à susciter très tôt la passion des sciences et techniques, Universcience entend également faire de l’engagement des jeunes dans les carrières et filières scientifiques une priorité au service du dynamisme économique et de la cohésion sociale.

Cet objectif global de replacer les sciences et techniques au cœur de la culture et de notre société suppose également de s’adresser à de nouveaux publics, de prendre appui sur les usages liés à internet et d’utiliser pleinement les potentialités du numérique et de l’innovation pour développer de nouvelles approches, à la fois créatives et participatives.

De plus, s’appuyant sur son expertise et savoir-faire en région comme à l’international, Universcience s’attache à favoriser la mise en réseau des acteurs de la CSTI, d’accroître l’impact et la visibilité de la culture scientifique et technique notamment au sein des politiques publiques nationales et européennes.

Organigramme d'Universcience

Président : Bruno Maquart
Directrice générale déléguée : Mélanie Joder


Direction de la bibliothèque et des ressources documentaires (DBRD)
Directeur : Claude Farge

Direction du développement des publics et de la communication
(DDPC)
Directeur : François-Antoine Mariani

Direction des expositions
(DE)
Directrice : Michèle Antoine

Direction des éditions et du transmédia (DET)
Directeur : Claude Farge

Direction financière et juridique (DFJ)
Directeur : Emmanuel Millard

Direction de la médiation scientifique et de l’éducation (DMSE)
Directeur : Denis Savoie

Direction des moyens techniques et de la sécurité (DMTS)
Directeur : Hervé Curis

Direction des ressources humaines (DRH)
Directeur : Patrice Cavelier

Direction des systèmes d’information
(DSI)
Directeur : Olivier Bielecki

Délégation aux grands projets d’aménagement et au développement durable (DGPADD)
Délégué : Frédéric Poisson

Délégation à l’institutionnel, au territorial et à l’international
(DITI)
Déléguée : Sophie Biecheler-Fiocconi

Délégation au mécénat (DM)
Délégué : Igor Primault

Délégation à la qualité d’usage et à l’accessibilité (DQUA)
Déléguée : Sabine Tuyaret

Délégation à la stratégie et à la programmation
(DSP)
Délégué : Khaled Zatout

Conseil d'administration

Bruno Maquart, président d'Universcience

Représentants de l’État

Arnaud Roffignon, secrétaire général adjoint du ministère de la culture et de la communication

Sylvane Casademont, représentant la direction de la recherche et de l’innovation, ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Directrice de Cabinet du Directeur général pour la Recherche et l'Innovation

Marie-Pascale Lizée, représentant la direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, chargée de mission au service de la coordination des stratégies de l’enseignement supérieur et de la recherche

Grégoire Postel-Vinay, responsable de la mission stratégie, direction chargée des entreprises, ministère de l’économie, de l’industrie et du numérique, représentant du ministère chargé de l’industrie, responsable de la mission stratégie

Ghyslaine Deslaurier, représentant du ministère chargé de l’éducation nationale, ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, direction chargée de l’enseignement scolaire,  chargée d’études au bureau des actions éducatives, culturelles et sportives

Salam Hilal, représentant la direction du budget, ministère des finances et des comptes publics, chef du bureau de la culture, de la jeunesse et du sport

Laurence Monnoyer-Smith, représentant du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, déléguée interministérielle et commissaire générale au développement durable, délégation au développement durable

Personnalités qualifiées

Frédéric Journès, directeur des affaires internationales, stratégiques et technologiques au secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale

Christophe Lecante, président, institut des hautes études pour la science et la technologie

Représentants

Gaël Barbotin, représentant du conseil régional d’Île-de-France   

Didier Guillot, représentant le Conseil de Paris, conseiller général - conseiller de Paris

Jean-Yves Le Deaut, représentant, président de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques

Administrateurs salariés

Cécilia Barbier, CFTC

Émilie  Bravo, CFTC

Sylvie Cardon, CGT

Roger Monvoisin, CFTC

Laurence Toulorge, Sud Culture

Stéphanie Kappler, Sud Culture

Karine Couturier, Sgen CFDT

Conseil scientifique

Bruno Maquart, président d’Universcience

Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture et de la Communication, directrice exécutive en charge de la responsabilité sociale de l'entreprise, des événements, des partenariats et de la solidarité chez Orange, présidente déléguée de la Fondation Orange

Bernard Benhamou, ancien délégué aux usages de l'Internet, ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR)

Julien Bobroff, enseignant-chercheur à l'Université Paris Sud-Orsay, Laboratoire de physique des solides

Michel Cabaret, directeur de l'Espace des sciences Les Champs libres de Rennes

Michel Claëssens, directeur de communication - International Thermonuclear Experimental  Reactor (ITER)

Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, actuellement députée de la 1ère circonscription de l'Isère

Martin Giurfa, professeur et directeur du Centre de recherches sur la cognition animale (CRCA), Université Paul Sabatier, Toulouse

Bruno Jacomy, directeur scientifique du musée des Confluences de Lyon

Etienne Klein, astrophysicien et philosophe, directeur du Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière (LARSIM-CEA), Saclay, président de l’Institut des Hautes Etudes pour la Science et la Technologie IHEST

Valérie Masson-Delmotte, paléo-climatologue, directrice de recherche, Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement, Commissariat à l'énergie atomique (CEA), Saclay

Yaël Nazé, astrophysicienne, Université de Liège, Belgique

Camille Pisani, directrice générale de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique

Juliette Raoul-Duval, directrice adjointe du musée des arts & métiers (CNAM)

Frédérique Salpin, chargée de médiation scientifique, Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l'industrie (EPPDCSI)

François Taddeï, directeur du CRI centre de recherches interdisciplinaires, Paris

Bernadette Thomas, chargée du label Réseaux international des Cité des métiers, Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l'industrie (EPPDCSI)

 Mis à jour 23/02/17

Actions, expertise et savoir-faire

Faire partager le goût des sciences et techniques

Conçue en étroite collaboration avec les chercheurs, enrichie par la médiation humaine, l’offre culturelle déployée par Universcience à Paris, sur chacun de ses deux sites, mais aussi en région et à l’international, s'adresse à tous les publics et s’articule autour :

  • d’expositions accessibles à tous, petits et grands,
  • de conférences, débats, événements, éditions,
  • d’espaces dédiés aux enfants avec la Cité des enfants, aux services avec la Cité des métiers, la Cité de la santé, aux ressources documentaires avec la bibliothèque des sciences,
  • d'expérimentation d’outils innovants avec le Fab Lab et le Living Lab.
 
Accompagner enseignants, élèves et étudiants

Poursuivant sa mission de diffusion des sciences, Universcience accompagne également les enseignants et les élèves par une offre éducative inspirante et contribue activement aux réflexions menées en France et à l’étranger sur l’enseignement des sciences à l’école et hors l’école.

Animer, coopérer

Doté d’une expertise muséologique reconnue, Universcience s’engage également au sein des réseaux muséologiques nationaux et internationaux, déploie des actions de coopération, de partenariats, de partage et d’exportation de ses savoir-faire avec l’ensemble des professionnels de la culture scientifique en régions et dans le monde.

Universcience noue des liens et bâtit des projets avec des partenaires issus du monde de la recherche, de l’université, de l'éducation ou de la culture comme de l’entreprise.

De grands groupes français et internationaux, des entreprises, fédérations, organismes de recherche partageant les valeurs d’Universcience sont réunis au sein du Fonds de dotation Universcience partenaires et soutiennent ses projets.

Projets

Les missions de service public de partage de la culture scientifique et technique imposent à Universcience d’être en constante réflexion et adaptation aux évolutions contemporaines. Universcience s’est donc engagé  dans :
Le renouvellement de  son offre culturelle et de ses services.
L’aménagement de la 4ème travée de la Cité des sciences et de l'industrie.
La rénovation du Palais de la découverte s’insérant dans la rénovation globale du Grand Palais.

Renouveler l’offre culturelle, les modes de médiations, enrichir l’expérience visiteur

Aujourd’hui, la sensibilisation à l’innovation impose de changer de modèle, de restaurer une certaine confiance et de développer une approche innovante, transversale et collaborative. Ce changement, Universcience l’intègre en s’engageant dans la mise en œuvre d’un centre de sciences d’un nouveau genre, qui renouvelle et développe des formes de médiation en phase avec les nouveaux usages, qui favorise la créativité et le partage de l’innovation numérique.
Cette démarche se structure autour :

  • Du Carrefour Numérique² doté d’un Fab Lab, laboratoire de fabrication et d’un Living Lab, laboratoire d’usage.
  • De la création d’applications de sciences participatives ou d’aide à la visite.
  • Du projet de rénovation de la Bibliothèque de la Cité des sciences et de l'industrie, future plateforme d’innovation, de ressources et de construction de projets.
L’aménagement de la 4ème travée de la Cité des sciences et de l'industrie

Avec la volonté de s’inscrire dans le développement économique et culturel du Nord Est parisien, de valoriser son patrimoine immobilier et d’accroitre ses ressources propres comme de diversifier sa fréquentation, la Cité a lancé, en 2006, un appel à projet pour l’exploitation de sa 4ème travée inutilisée.
Au terme de cet appel à projets c’est l’opérateur Apsys qui a été retenu pour  concevoir, exploiter et aménager cet espace exceptionnel de 25 000m² et constituer à terme, avec la Cité des sciences et de l'industrie, un pôle associant culture, loisirs, commerces. Dénommé Vill’up ce centre de shopping et de loisirs a ouvert ses portes fin 2016.

La rénovation du Palais de la découverte dans le cadre du Grand Palais

Dans le cadre d’un ambitieux projet urbain, le bâtiment du Grand Palais fait l’objet d’une grande réhabilitation incluant le Palais de la découverte. La rénovation de l’ensemble des espaces de ce site et le renouvellement de son offre qui en découle constitue l’opportunité de repenser un nouveau Palais de la découverte.