Information relative au Covid-19 : nos sites sont fermés mais nos équipes restent joignables pour répondre à vos demandes : contactpro[at]universcience.fr / +33 1 40 05 73 53

Une exposition présentée au Plais de la découverte du 8 octobre 2019 au 30 août 2020

Quel sujet d'attention plus universel que l'amour ?

Énigmatique, moteur tout-puissant de tant d'histoires, l'amour semble particulièrement difficile à cerner. "De l'amour" questionne ce mystérieux sentiment en s'appuyant sur des travaux scientifiques et artistiques.

Il n'existe pas de théorie scientifique globale sur l'amour. Pourtant, l'affection, l'attachement, la sexualité et l'empathie sont véhiculés par les mêmes molécules, déclenchent la sécrétion des mêmes hormones et empruntent les mêmes circuits neuronaux.

La galerie des sciences vous permettra d'aborder le sujet en sept questions :

  • C'est quoi l'amour ?
  • L'attachement, un lien qui protège, un lien qui libère
  • Amours en ligne
  • Comment le corps se manifeste ?
  • L'art d'aimer les autres
  • Des preuves d'amour
  • Comment se fabrique la sexualité ?

Temps Forts
  • Vivre une expérience et se questionner sur la multiplicité de l’amour

  • S’interroger sur les mécanismes scientifiques qui sous-tendent l’expression de l’amour

  • Explorer de façon transdisciplinaire et ludique les figures de l’attachement

  • Découvrir ce qu’aimer veut dire pour celles et ceux qui nous entourent
La Presse en parle
  • "Une expo qui décortique l’alchimie du coeur et du cerveau."
    Libération, oct.2019

  • "En plus des différents tests et animations ludiques, l’exposition aborde le sujet de façon sensible et imagée. Amoureux de l’amour, foncez !"
    La Vie, fév. 2020

  • "L’exposition temporaire De l’amour proposée par Universcience attire. Aussi bien les touristes que les curieux en passant par les nombreuses classes de jeunes que le ton moderne cherche à captiver."
    24 heures (Suisse), fév. 2020

  • "L’amour est une affaire qui nous concerne tous. L’exposition franchit les barrières de la vie privée pour révéler, à travers l’art et la science, ce qui se cache derrière cette émotion."
    Le Verdad (Espagne), fév. 2020
Retour en haut