La Cité des sciences et de l'industrie devient Refuge LPO

Dans le cadre de sa politique de préservation et de valorisation de ses espaces naturels, après une politique de gestion différenciée de ses espaces verts, Universcience a souhaité s’engager davantage en faveur de la biodiversité en obtenant l’agrément de la Ligue de protection des oiseaux – LPO, pour devenir un véritable refuge pour la faune et la flore.

Suite à un inventaire naturaliste qualifiant à la fois la typologie des habitats, la faune et la flore réalisé par la LPO, un programme s’étalant sur 4 années a été bâti pour préserver et protéger cet écosystème qui entoure la Cité des sciences et de l’industrie.

Ainsi, six types d'habitat ont été identifiés : les bassins, les haies arbustives, les zones de strate herbacée, le gazon arboré, les plantations fleuries et les murs végétalisés qui sont de véritables lieux de vie et de nidification de nos insectes et oiseaux notamment.
Les inventaires ont permis de recenser vingt-et-une espèces d'oiseaux principalement considérées comme nicheuses. Il s'agit essentiellement d'espèces liées aux milieux bâtis.
Cela repose sur l'observation de poussins ou de jeunes voletant (Canard colvert, Gallinule poule-d'eau, Moineau domestique) ou bien d'adultes transportant de la nourriture pour nourrir la femelle au nid ou les jeunes (Merle noir, Bergeronnette des ruisseaux, Bergeronnette grise).
Au regard des statuts des espèces sur le site, ils révèlent la présence de quatre espèces patrimoniales à l'échelon national et régional : l'Accenteur mouchet, la Bergeronnette grise, le Chardonneret élégant et le Moineau domestique.

Le programme de « refuge LPO » verra notamment l’installation de gites et abris pour la faune et la conservation de végétations grimpantes qui sont des lieux propices à la reproduction de certaines espèces ornithologiques. La Cité des sciences et de l'industrie présente un intérêt indéniable pour la faune, en raison de la diversité des habitats qu'on y rencontre et de sa situation géographique, à la rencontre du Canal de l'Ourcq et des espaces verts de La Villette
 

  • LES ESPÈCES D'OISEAUX OBSERVÉS

Accenteur mouchet, Prunella modularis (nicheur possible) ; Bergeronnette des ruisseaux, Motacilla cinerea ( nicheur certain) ;  Bergeronnette grise, Motacilla alba (nicheur certain) ; Canard colvert,  Anas platyrhynchos (nicheur certain) ; Chardonneret élégant, Carduelis carduelis (nicheur possible) ; Corneille noire, Corvus corone (nicheur probable) ; Étourneau sansonnet ,    Sturnus vulgaris (nicheur probable) ; Gallinule poule-d'eau, Gallinula chloropus (nicheur certain) ; Hirondelle de fenêtre, Delichon urbicum (en chasse) ; Martinet noir, Apus apus ( en chasse) ; Merle noir, Turdus merula (nicheur certain) ; Mésange charbonnière, Parus major  (nicheur possible) ; Moineau domestique, Passer domesticus (nicheur certain) ; Pie bavarde, Pica pica (nicheur probable) ; Pigeon biset, Columba livia (nicheur probable) ; Pigeon ramier, Columba palumbus (nicheur probable) ; Pinson des arbres, Fringilla coelebs (nicheur probable) ; Pipit farlouse, Anthus pratensis  (migrateur) ; Rougegorge familier, Erithacus rubecula (nicheur possible) ; Rougequeue noir, Phoenicurus ochruros (nicheur probable) ; Troglodyte mignon, Troglodytes troglodytes (nicheur possible)

 

 

La France est au 4ème rang mondial en matière de développement durable

Le groupe d’experts et de scientifiques mandatés par les Nations Unies pour promouvoir des solutions pratiques de développement durable, sur l’avancement des Objectifs de développement durable (ODD) dans chacun des 193 Etats membres des Nations Unies, déclarent aujourd’hui « qu’aucun pays ne suit actuellement une trajectoire alignée avec l’atteinte des 17 objectifs ODD ». Néanmoins, la France est au 4ème rang mondial en matière de développement durable.

Rapport annuel du SDSN (Sustainable Development Solutions Network), à télécharger à l’adresse suivante :

En route vers l'Agenda 2030 !

Une journée technique est organisée le mardi 21 mai 2019 par Universcience pour partager des démarches d'appropriation des 17 objectifs de développement durable de l'Agenda 2030. Nous recevons une diversité d'acteurs, collectivités, établissements publics, associations...
Les échanges permettront de mettre en perspective les modalités de mise en œuvre et d'analyse des ODD dans des projets de natures différentes (projet de territoire, stratégie d'établissement, politique publique, rapport développement durable...).

Semaine européenne du développement durable

La semaine européenne du développement durable a lieu chaque année, du 30 mai au 5 juin.

Elle a pour objectifs d’expliquer ce qu’est le développement durable, de sensibiliser chacun à ses enjeux et de faciliter une mobilisation concrète tant individuelle et que collective.

Les 17 Objectifs du Développement Durable (ODD ou Agenda 2030) ont été adoptés en septembre 2015 par 193 pays aux Nations Unis. Ils ambitionnent de transformer nos sociétés en éradiquant la pauvreté et en assurant une transition juste vers un développement durable d'ici 2030.

Cette année, le ministère de la transition écologique et solidaire a mis en exergue la lutte contre les inégalités qui reste l’un des défis majeurs de nos sociétés.

Universcience propose à son public de nombreux ateliers et médiations au travers de ce thème et partage ainsi ses engagements sur l’une de ses missions principales l’égalité d’accès au savoir.

La ferme de Paris

La ferme mobile qui itinéraire dans tout Paris revient à la Cité des sciences et de l’industrie le vendredi 26 avril 2019 de 10h à 18h sur le parvis Nord.

Le développement de fermes en ville est un outil pédagogique concret de sensibilisation des Parisiens à l’environnement et l'agriculture urbaine. Elles facilitent l’intégration de l’animal en ville en valorisant l’économie circulaire, les déchets, l’éco-pâturage ainsi que la participation citoyenne et le développement local. Chaque mois dans un arrondissement différent, cette petite ferme vient à la rencontre des Parisiens dans un jardin de la capitale. Le public peut y découvrir les animaux de la ferme mais aussi des aménagements adaptés à l’élevage en ville. Brebis, poules, lapins … on y apprend toute les conditions d’élevage respectueuses du bien-être animal.
Cette ferme est gérée par les agents des espaces verts et les conseillers environnementaux de la Ferme de Paris qui encadrent des animations.

Responsabilité sociétale d'Universcience

Le 13 décembre 2017, le conseil d'administration d'Universcience a approuvé la politique de responsabilité sociétale des organisations (RSO) développée par Universcience en cohérence avec son projet d'établissement 2017-2020. 

Celle-ci permet d’organiser une démarche d’amélioration continue, transversale et partagée, pour structurer et développer les actions de l’établissement dans tous les domaines.

Loi Avenir professionnel – Suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes

Dans le cadre de la loi Avenir professionnel, un index de l’égalité femmes-hommes a été mis en place. Cet index est composé de 5 critères auxquels des « points » sont attribués. Le total de ces points correspond à une « note » sur 100.
Si l’établissement dépasse les 75/100, aucune action n’est à mettre en œuvre de façon spécifique. En revanche, si la note est inférieure, des mesures doivent être prévues dans le cadre de la négociation obligatoire sur l’égalité professionnelle et l’établissement a 3 ans pour obtenir une note supérieure. A défaut, une pénalité égale à 1% de la masse salariale pourra être appliquée par l’autorité administrative.

La note attribuée à l’établissement est de 90 sur 100.
  Note en 2020
L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes
Note sur 40 points
40
L’écart de taux d’augmentations individuelles (hors promotion) entre les femmes et les hommes
Note sur 20 points
10
L’écart de taux de promotion entre les femmes et les hommes
Note sur 15 points
15
Le pourcentage de personnel ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité
Note sur 15 points
15
Le nombre de salariés du sexe sous représentés parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations
Note sur 10 points
10
Note globale sur 100 points 90

Ecopâturage

En broutant, les brebis entretiennent les pelouses et vont maintenir en permanence une hauteur d’herbe située entre 10 et 15 cm. Cette technique alternative de gestion des espaces verts s’appelle l’écopâturage. Elle exclut toute utilisation d'herbicides sélectifs ou d'insecticides dans les terrains pâturés, limite l’utilisation d’engins mécaniques, produit uniquement des déchets verts et améliore le bilan carbone de la gestion de ces espaces.

Les espaces verts de la Cité sont  évalués « réservoir urbain secondaire pour la biodiversité » par la direction des espaces verts de la Ville de Paris.

Les moutons de la race Noir du Velay sont parfaitement adaptés au climat et au terrain parisiens.

La préservation de cette race ovine constitue une action en faveur de la biodiversité.

© EPPDCSI / Nicolas Breton