DÉCLOISONNER LES SAVOIRS. METTRE LA SCIENCE EN CULTURE.

Universcience, qui regroupe le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l'industrie, a pour ambition de faire connaître et aimer les sciences d'aujourd'hui ainsi que de promouvoir la culture scientifique et technique.

Statut

Créé par décret le 3 décembre 2009, l’Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, également dénommé Universcience à partir janvier 2010, est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la double tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et du ministère de la Culture.

 Universcience est administré par un Conseil d’administration renouvelé tous les cinq ans, composé de représentants de l’État, de collectivités locales, de représentants de ses personnels, et de personnalités qualifiées. Les membres du conseil délibèrent notamment sur les conditions générales d’organisation et de fonctionnement de l’établissement, les orientations générales,  la politique scientifique et culturelle, les principes de la politique tarifaire et les conditions générales d'emploi et de rémunération des personnels.

 L'Établissement est subventionné par l’État à hauteur de 72% et de 28% en ressources propres.

Mission 

Universcience propose d’accompagner chaque citoyen, quel que soit son âge et son niveau de connaissances, dans sa compréhension du monde, par un décryptage des grands principes scientifiques comme des avancées technologiques. Il s’agit ici de fournir des repères justes pour que chacun puisse être pleinement acteur et responsable de ses choix.

En veillant à susciter très tôt la passion des sciences et techniques, Universcience entend également faire de l’engagement des jeunes dans les carrières et filières scientifiques une priorité au service du dynamisme économique et de la cohésion sociale.

Cet objectif global de replacer les sciences et techniques au cœur de la culture et de notre société suppose également de s’adresser à de nouveaux publics, de prendre appui sur les usages liés à internet et d’utiliser pleinement les potentialités du numérique et de l’innovation pour développer de nouvelles approches, à la fois créatives et participatives.

De plus, s’appuyant sur son expertise et savoir-faire en région comme à l’international, Universcience s’attache à favoriser la mise en réseau des acteurs de la CSTI, d’accroître l’impact et la visibilité de la culture scientifique et technique notamment au sein des politiques publiques nationales et européennes.

Organigramme d'Universcience

Président : Bruno Maquart
Directrice générale déléguée : Céline Prévost-Mouttalib
Directeur général délégué adjoint : François Quéré

Direction de la bibliothèque et des ressources documentaires (DBRD)
Directrice : Marie-Hélène Coulhon Wehr

Direction du développement des publics et de la communication (DDPC)
Directeur : Romain Pigenel

Direction des expositions (DE)
Directrice : Michèle Antoine

Direction des éditions et du transmédia (DET)
Directrice : Anne Prugnon

Direction financière et juridique (DFJ)
Directeur : Victor Harlé

Direction de la médiation scientifique et de l’éducation (DMSE)
Directeur : Antonio Gomes da Costa

Direction des moyens techniques et de la sécurité (DMTS)
Directrice : Valérie Izard

Direction des ressources humaines (DRH)
Directrice : Elsa Ciray

Direction des systèmes d’information (DSI)
Directeur : Olivier Bielecki

Délégation aux grands projets d’aménagement et au développement durable (DGPADD)
Délégué : Frédéric Poisson

Délégation à l’institutionnel, au territorial et à l’international (DITI)
Déléguée : Sophie Biecheler-Fiocconi

Délégation au mécénat (DM)
Délégué : Igor Primault

Délégation à la qualité d’usage et à l’accessibilité (DQUA)
Déléguée : Sabine Tuyaret

Délégation à la stratégie et à la programmation (DSP)
Délégué : Khaled Zatout

Mise à jour 01/09/21

Conseil d'administration

Président

Bruno Maquart, président d'Universcience, en renouvellement de son mandat.

Représentants de l’État

Mme Aude Accary-Bonnery, secrétaire générale adjointe au ministère de la culture.

M. Nicolas Ngo, chef du département des relations entre science et société, direction générale de la recherche et de l'innovation, ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, en renouvellement de son mandat.

Mme Pascal Curnier, chargée d'études au service de l'accompagnement des politiques éducatives de la direction générale de l'enseignement scolaire au ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, en remplacement de Mme Hadizadeh (Ayda).

Mme. Marie-Pascale Lizée, chargée de mission au service de la coordination des stratégies de l’enseignement supérieur et de la recherche, direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle, ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en renouvellement de son mandat.

M. Grégoire Postel-Vinay, responsable de la mission stratégie, direction générale des entreprises, ministère de l'Économie et des Finances, en renouvellement de son mandat.

M. Romain Pagès, chef du bureau de la culture, de la jeunesse et des sports à la direction du budget au ministère de l'économie et des finances, en renouvellement de son mandat.

M. Thomas Lesueur, délégué interministériel et commissaire général au développement durable, ministère de la Transition écologique et solidaire, en renouvellement de son mandat.

Personnalités qualifiées

Mme Christine Albanel, ancienne ministre de la culture

Mme Sophie  Mougard, directrice de l'École nationale des ponts et chaussées

Mme Sylvie Retailleau, présidente de l'Université Paris-Saclay.

Guillaume Desbrosse, président de l’Association des musées et centres pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle (AMCSTI), directeur du Centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI), La Rotonde à Saint-Etienne, en renouvellement de spn mandat.

Représentants du personnel

Paulo Rodrigues da Silva, CFTC

Michel Regojo, Sgen CFDT
Fatima Ouali, Sgen CFDT

Jean-Yves Chauvet, Sud-Culture Solidaires

Mai Nguyen, UNSA
Roger Monvoisin, UNSA
Anne Flipo, UNSA

Assistent de droit aux séances du conseil avec voix consultative

Céline Prévost-Mouttalib , directrice générale déléguée, Universcience

Corine Brancaleoni, agente comptable

Lucien Scotti, contrôleur budgétaire d'Universcience

Invitée

Marie-Claude Atouillant, secrétaire du CSE, Universcience

Mise à jour 05/02/21

Conseil scientifique

Bruno Maquart, président d’Universcience

  • Représentants de musées ou de centres de culture scientifique et technique

Sharon Ament, directrice du Museum of London (Royaume Uni)
Andrea Bandelli, directeur de la Science Gallery International (Irlande)
Anna Omedes i Regas, directrice du consortium Museu de Ciències Naturals de Barcelona (Espagne)

  • Représentants d'organismes de recherche ou d'enseignement supérieur

Magda Tomasini, directrice de l'Institut national d’études démographiques (Ined)
Manuel Tunon de Lara, docteur en médecine, docteur en science, président de l’université de Bordeaux
Antoine Petit, président directeur général de l’Institut national de recherche en informatique et automatique, président de l’Institut des hautes études pour la science et la technologie

  • Personnalités nommées pour leurs compétences scientifiques, muséologiques, culturelles, industrielles, techniques ou sociales et économique

Xavier Duportet, président directeur général de Eligo Bioscience
Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Catherine Langlais, ingénieure, chimiste, directrice générale de Saint-Gobain Recherche, présidente de la Société française de physique, membre de l’Académie des technologies
Yvonne Mburu, chercheuse kényane en immunologie, membre du Conseil présidentiel pour l'Afrique
Elena Pasquinelli, philosophe, spécialiste des sciences de la cognition, chercheuse associée à l'Institut Nicod (CNRS-EHESS-ENS), membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale français
Dominique Sciamma, directeur de CY Ecole de design, président de l'APCI
Jean-Pascal Van Ypersele, professeur et climatologue belge, membre du GIEC
Michel Wieviorka, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, président du directoire de la Fondation de la Maison des sciences de l’homme

  • Membres du personnel sur proposition des organisations syndicales

Christelle Barclay, cheffe de projet production audiovisuel planétarium (DE)
Bénédicte Leclercq, cheffe de département Rencontres science et société (DMSE)

 Mise à jour Avril 2021

 

Actions, expertise et savoir-faire

Faire partager le goût des sciences et techniques

Conçue en étroite collaboration avec les chercheurs, enrichie par la médiation humaine, l’offre culturelle déployée par Universcience à Paris, sur chacun de ses deux sites, mais aussi en région et à l’international, s'adresse à tous les publics et s’articule autour :

  • d’expositions accessibles à tous, petits et grands,
  • de conférences, débats, événements, éditions,
  • d’espaces dédiés aux enfants avec la Cité des enfants, aux services avec la Cité des métiers, la Cité de la santé, aux ressources documentaires avec la bibliothèque des sciences,
  • d'expérimentation d’outils innovants avec le Fab Lab et le Living Lab.

Accompagner enseignants, élèves et étudiants

Poursuivant sa mission de diffusion des sciences, Universcience accompagne également les enseignants et les élèves par une offre éducative inspirante et contribue activement aux réflexions menées en France et à l’étranger sur l’enseignement des sciences à l’école et hors l’école.

Animer, coopérer

Doté d’une expertise muséologique reconnue, Universcience s’engage également au sein des réseaux muséologiques nationaux et internationaux, déploie des actions de coopération, de partenariats, de partage et d’exportation de ses savoir-faire avec l’ensemble des professionnels de la culture scientifique en régions et dans le monde.

Universcience noue des liens et bâtit des projets avec des partenaires issus du monde de la recherche, de l’université, de l'éducation ou de la culture comme de l’entreprise.

De grands groupes français et internationaux, des entreprises, fédérations, organismes de recherche partageant les valeurs d’Universcience sont réunis au sein du Fonds de dotation Universcience partenaires et soutiennent ses projets.

Projets

Les missions de service public de partage de la culture scientifique et technique imposent à Universcience d’être en constante réflexion et adaptation aux évolutions contemporaines. Universcience s’est donc engagé  dans :
Le renouvellement de  son offre culturelle et de ses services.
La rénovation du Palais de la découverte s’insérant dans la rénovation globale du Grand Palais.

Universcience s'est doté d'un nouveau projet d'établissement pour la période de 2016 à 2020 qui réaffirme les valeurs de l'établissement : ouverture, universalité et innovation. Feuille de route stratégique, il définit les lignes directrices de la programmation, marquées notamment par la priorité donnée au numérique, qui fonde la rénovation prochaine de la bibliothèque des sciences et de l'industrie, donne corps à l'ambition de conquérir de nouveaux publics, dont les jeunes adultes et les seniors, et précise les moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir.

Renouveler l’offre culturelle, les modes de médiations, enrichir l’expérience visiteur

Aujourd’hui, la sensibilisation à l’innovation impose de changer de modèle, de restaurer une certaine confiance et de développer une approche innovante, transversale et collaborative. Ce changement, Universcience l’intègre en s’engageant dans la mise en œuvre d’un centre de sciences d’un nouveau genre, qui renouvelle et développe des formes de médiation en phase avec les nouveaux usages, qui favorise la créativité et le partage de l’innovation numérique.
Cette démarche se structure autour :

  • Du Carrefour Numérique² doté d’un Fab Lab, laboratoire de fabrication et d’un Living Lab, laboratoire d’usage.
  • De la création d’applications de sciences participatives ou d’aide à la visite.
  • Du projet de rénovation de la Bibliothèque de la Cité des sciences et de l'industrie, future plateforme d’innovation, de ressources et de construction de projets.
     

La rénovation du Palais de la découverte dans le cadre du Grand Palais

Dans le cadre d’un ambitieux projet urbain, le bâtiment du Grand Palais fait l’objet d’une grande réhabilitation incluant le Palais de la découverte. La rénovation de l’ensemble des espaces de ce site et le renouvellement de son offre qui en découle constitue l’opportunité de repenser un nouveau Palais de la découverte.

 

 

France - Relance - Universcience

En phase avec ses valeurs d’innovation et de durabilité écologique, Universcience s’engage dans une démarche d’amélioration de la performance énergétique de plusieurs espaces et équipements du site de la Cité des sciences et de l’industrie.

Dans le cadre du plan France Relance, Universcience bénéficie d’une subvention pour la réalisation de deux chantiers : la création d’une nouvelle serre à la Cité des sciences et de l’industrie et la rénovation d’espaces de travail. Lauréats de l’appel à projet France Relance, ces deux opérations permettront à Universcience de faire un pas de plus pour l’amélioration de sa performance énergétique.

Une nouvelle serre à la Cité des sciences et de l’industrie
Construite à la fin des années 90, la serre actuelle de la Cité est destinée à la production et au stockage des plantes en pot, en lien avec ses expositions et ses activités de médiation. Le projet consiste à créer une nouvelle serre plus performante en termes d’usages et de consommation énergétique. Des études d'ensoleillement, un système de récupération l'eau de pluie pour l'arrosage des plantes et des équipements durables permettront des gains importants.

Des espaces de travail rénovés
La rénovation des espaces de travail dits Lounge 2 situés au niveau -1 du bâtiment Sadi Carnot permettra d’intégrer, comme précédemment dans le bâtiment Méliès, des outils favorisant la réduction de la consommation énergétique du bâtiment et d’accueillir, dans de meilleures conditions, des personnels travaillant jusque-là dans des installations à vocation temporaires.

Plus d’informations sur ces travaux à venir, au fil de leur avancement.

Ce projet est financé par le gouvernement dans le cadre du Plan de relance.