DÉCLOISONNER LES SAVOIRS. METTRE LA SCIENCE EN CULTURE.

Universcience, qui regroupe le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l'industrie, a pour ambition de faire connaître et aimer les sciences d'aujourd'hui ainsi que de promouvoir la culture scientifique et technique.

Statut

Créé par décret le 3 décembre 2009, l’Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, également dénommé Universcience à partir janvier 2010, est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), placé sous la double tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de la Culture.

Universcience est administré par un Conseil d’administration renouvelé tous les cinq ans, composé de représentants de l’État, de collectivités locales, de représentants de ses personnels, et de personnalités qualifiées. Les membres du conseil délibèrent notamment sur les conditions générales d’organisation et de fonctionnement de l’établissement, les orientations générales,  la politique scientifique et culturelle, les principes de la politique tarifaire et les conditions générales d'emploi et de rémunération des personnels.

 L'Établissement est subventionné par l’État à hauteur de 72% et de 28% en ressources propres.

Mission 

Universcience, l’établissement public national du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, a pour ambition de rendre les sciences accessibles à tous, petits et grands, et de promouvoir la culture scientifique, technique et industrielle contemporaine.

Conçue en étroite collaboration avec les chercheurs, enrichie par la médiation humaine, l’offre culturelle d’Universcience s’adresse à tous les publics. Elle se déploie à Paris, sur chacun de ses deux sites, la Cité des sciences et de l’industrie dans le 19e arrondissement et les Étincelles du Palais de la découverte, la structure éphémère qui poursuit, dans le 15ème arrondissement, les activités de ce dernier pendant sa rénovation, mais aussi en région et à l’international, ainsi que sur Internet et via son media en ligne leblob.fr.

Organigramme d'Universcience

Président : M. Bruno Maquart
Directrice générale déléguée : Mme Delphine Samsoen (à partir du 17 juin 2024)
Directeur général délégué adjoint : M. François Quéré

Direction de la bibliothèque et des ressources documentaires (DBRD)
Directrice : Mme Marie-Hélène Coulhon Wehr

Direction du développement des publics et de la communication (DDPC)
Directeur : M. Romain Pigenel

Direction des expositions (DE)
Directrice : Mme Michèle Antoine

Direction des éditions et du transmédia (DET)
Directrice : Mme Anne Prugnon

Direction financière et juridique (DFJ)
Directeur : M. Victor Harlé

Direction de la médiation scientifique et de l’éducation (DMSE)
Directeur : M. Matteo Merzagora

Direction des moyens techniques et de la sécurité (DMTS)
Directrice : Mme Valérie Izard

Direction des ressources humaines (DRH)
Directrice : Mme Elsa Ciray

Direction des systèmes d’information (DSI)
Directeur : M. Olivier Bielecki

Délégation aux grands projets d’aménagement et au développement durable (DGPADD)
Délégué : M. Pascal Lebaupin

Délégation à l’institutionnel, au territorial et à l’international (DITI)
Déléguée : Mme Sophie Biecheler-Fiocconi

Délégation au mécénat (DM)
Délégué : M. Igor Primault

Délégation à la qualité d’usage et à l’accessibilité (DQUA)
Déléguée : Mme Sabine Tuyaret

Délégation à la stratégie et à la programmation (DSP)
Délégué : Marie Bécher (interim)

Délégations de signature

Mise à jour 05/06/2024

Conseil d'administration

Président

M. Bruno Maquart, président d'Universcience.

Représentants de l’État

M. Noël Corbin, délégué général à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle au ministère de la culture.
Suppléante : Mme Caroline Lecourtois, sous-directrice des formations et de la recherche à la délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle.

Mme Aude Accary-Bonnery, secrétaire générale adjointe au ministère de la Culture
Suppléant : M. François Moyse, chef du service des affaires financières et générales.

M. Olivier Marco, chef du département des relations entre science et société au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Suppléante : Mme Anne Nivart, chargée de mission musées au sein du département des relations entre science et société.

Mme Olympe Cresson, chargée d'études en mathématiques, sciences physiques et chimie au bureau des contenus du ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse.
Suppléant : M. Arnaud Cossart, conseiller culture scientifique, technique et industrielle auprès de la mission éducation artistique et culturelle du ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse.

Mme Véronique Lestang-Prechac, sous-directrice territoires, société, savoirs au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Suppléante : Mme Anne-Solweig Gremillet, chargée d'étude édition scientifique et services à la recherche au sein du département diffusion des connaissances et documentation de la sous-direction des territoires.

Mme Gaëlle Leroy, adjointe au chef du bureau de la culture, de la jeunesse et du sport à la direction du budget au du ministère de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.
Suppléant : M. Bao Nguyen-Huy, adjoint au sous-directeur de la huitième sous-direction de la direction du budget.

M. Aurélien Palix, sous-directeur des réseaux et usages numériques à la direction générale des entreprises au ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.
Suppléant : M. Gilles Reymond, chef de projet veille et prospective technologique à la sous-direction de l’innovation au sein de la direction générale des entreprises du ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

M. Thomas Lesueur, commissaire général et délégué interministériel au développement durable.
Suppléante : Mme Rebecca Akrich, cheffe de la délégation interministérielle au développement durable.

Représentants des collectivités territoriales

Mme Florence de Pampelonne, représentante du Conseil régional d’Île-de-France

M. Jean-Philippe Daviaud, représentant de la Ville de Paris

Personnalités qualifiées

Mme Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture

M. Guillaume Desbrosse, directeur de La Rotonde, centre de culture scientifique de l’école nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne – Institut Mines Télécom

Mme Sophie  Mougard, membre permanent de l’inspection générale de l’environnement et du développement durable

Mme Corinne Menegaux, directrice générale de l’Office de tourisme et des congrès de Paris

Représentants des personnels

M. Jean-Yves Chauvet

Mme Anne Flipo

Mme Sandra Ghariani

Mme Mai Nguyen

Mme Fatima Ouali

M. Georges Oudin

M. Laurent Meyer

M. Paulo Rodrigues da Silva

Membres de droit avec voix consultative

Delphine Samsoen, directrice générale déléguée, Universcience (à partir du 17 juin 2024)

Mme Corine Brancaleoni, agente comptable, Universcience

M. Marc Kreckelbergh, contrôleur budgétaire, Universcience

Représentante du comité social et économique

Mme Nathalie Sitruk, secrétaire du CSE, Universcience

Retrouvez toutes les délibérations du Conseil d'administration

Dernière mise à jour le 05/06/24

Conseil scientifique

M. Bruno Maquart, président d’Universcience

  • Représentants de musées ou de centres de culture scientifique et technique

Mme Sharon Ament, directrice du Museum of London (Royaume-Uni)
M. Andrea Bandelli, ancien responsable des relations internationales à la Vrije Universiteit d’Amsterdam (Pays-Bas), ancien directeur exécutif de la Science Gallery International à Dublin (Irlande)
Mme Anna Omedes i Regas, ancienne directrice du consortium Museu de Ciències Naturals de Barcelona (Espagne)

  • Représentants d'organismes de recherche ou d'enseignement supérieur

Mme Virginie Dupont, Présidente de l’Université Betagne-Sud et de Vice-Présidente de France Universités
Mme Magda Tomasini, directrice de l'évaluation, de la prospective et de la performance aux ministères de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
M. Antoine Petit, président du Centre national de la recherche scientifique (CNRS)

  • Personnalités nommées pour leurs compétences scientifiques, muséologiques, culturelles, industrielles, techniques ou sociales et économiques

M. Julien Babel, Chargé de programmation et de développement de l'offre numérique, Universcience
Mme Christelle Barclay, cheffe de projet production audiovisuelle planétarium, Universcience
Mme Cindy Demichel, Présidente de Celsius Energy 
Mme Geneviève Fioraso, ancienne ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Mme Catherine Langlais, vice-présidente de la fondation La Main à la Pâte, ancienne directrice R&D adjointe de Saint-Gobain, ancienne présidente de la Société française de physique
Mme Yvonne Mburu, chercheuse kényane en immunologie, fondatrice et directrice générale de Nexakili, membre du Conseil présidentiel pour l'Afrique
Mme Elena Pasquinelli, philosophe, spécialiste des sciences de la cognition, responsable recherche et évaluation à la fondation La Main à la Pâte, chercheuse associée à l'Institut Nicod (CNRS-EHESS-ENS), membre du Conseil scientifique de l'Éducation nationale français
M. Dominique Sciamma, directeur de CY École de design, président de l’Agence pour la promotion de la création industrielle (APCI)
M. Jean-Pascal van Ypersele, professeur de climatologie et des sciences de l’environnement à l’UCLouvain (Belgique), ancien vice-président du GIEC
M. Michel Wieviorka, sociologue, ancien directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Mise à jour 04/06/2024

Actions, expertise et savoir-faire

Faire partager le goût des sciences et techniques

Conçue en étroite collaboration avec les chercheurs, enrichie par la médiation humaine, l’offre culturelle déployée par Universcience à Paris, sur chacun de ses deux sites, mais aussi en région et à l’international, s'adresse à tous les publics et s’articule autour :

  • d’expositions accessibles à tous, petits et grands,
  • de conférences, débats, événements, éditions,
  • d’espaces dédiés aux enfants avec la Cité des enfants, aux services avec la Cité des métiers, la Cité de la santé, aux ressources documentaires avec la bibliothèque des sciences,
  • d'expérimentation d’outils innovants avec le Fab Lab et le Living Lab.

Accompagner enseignants, élèves et étudiants

Poursuivant sa mission de diffusion des sciences, Universcience accompagne également les enseignants et les élèves par une offre éducative inspirante et contribue activement aux réflexions menées en France et à l’étranger sur l’enseignement des sciences à l’école et hors l’école.

Animer, coopérer

Doté d’une expertise muséologique reconnue, Universcience s’engage également au sein des réseaux muséologiques nationaux et internationaux, déploie des actions de coopération, de partenariats, de partage et d’exportation de ses savoir-faire avec l’ensemble des professionnels de la culture scientifique en régions et dans le monde.

Universcience noue des liens et bâtit des projets avec des partenaires issus du monde de la recherche, de l’université, de l'éducation ou de la culture comme de l’entreprise.

De grands groupes français et internationaux, des entreprises, fédérations, organismes de recherche partageant les valeurs d’Universcience sont réunis au sein du Fonds de dotation Universcience partenaires et soutiennent ses projets.

Projets

Les missions de service public de partage de la culture scientifique et technique imposent à Universcience d’être en constante réflexion et adaptation aux évolutions contemporaines. Universcience s’est donc engagé  dans :
Le renouvellement de  son offre culturelle et de ses services.
La rénovation du Palais de la découverte s’insérant dans la rénovation globale du Grand Palais.

Universcience s'est doté d'un nouveau projet d'établissement pour la période 2021- 2025. Ce projet, adopté en juillet 2021 s’inscrit dans le prolongement du projet précédent, dont les objectifs ont été, pour la majeure partie d’entre eux, atteints, voire dépassés. Le projet pour 2021-2025 s’attache à approfondir les efforts de l'établissement pour moderniser, renouveler et diversifier ses offres, dans un contexte rendu incertain par la crise sanitaire. Il s’agit, pour Universcience, d’offrir des services culturels en phase avec les attentes des publics alors que les pratiques culturelles évoluent rapidement, notamment parmi les jeunes générations.
S’appuyant sur l’engagement de ses personnels comme sur le soutien de nombreux partenaires extérieurs, Universcience mettra dans les années qui viennent l’accent sur trois dimensions, piliers du projet 2021-2025  :
L’innovation, marque de fabrique d’Universcience, qui sera cultivée de manière plus marquée ;
La durabilité, un domaine dans lequel tant la demande sociale que les attentes des personnels sont fortes ;
L’esprit critique, jusqu’ici ligne éditoriale de la seule médiation scientifique, étendue à l’ensemble de l’offre dans un contexte de crise grandissante de la raison.
Le projet d’établissement s’intéresse, à travers ses 100 actions, à l’ensemble de l’activité de l’établissement, en poursuivant, notamment, l’actualisation de son offre.

Since its inception in 2010, Universcience has strived to promote scientific, technological andindustrial culture to all audiences, by devising an offering that is both unique and accessible, for newcomers and insiders alike. With our eyes open to the world around us and with the keen awareness of the diversity that is part of our DNA, Universcience showcases science and technology in motion, giving a voice to those who are working in these fields. Standing strong behind our values of openness, inclusiveness and innovation, the institution plans to continue in this direction for 2021-2025, so that we can play our part in exploring what the future might look like and lead debates on the key issues of our time. The Strategic Plan for 2021-2025 falls within the scope of the continuation of the 2016-2020 plan, the objectives of which were for the most part either met or exceeded. This plan represents a roadmap for Universcience for 2021-2025.

Renouveler l’offre culturelle, les modes de médiations, enrichir l’expérience visiteur

Aujourd’hui, la sensibilisation à l’innovation impose de changer de modèle, de restaurer une certaine confiance et de développer une approche innovante, transversale et collaborative. Ce changement, Universcience l’intègre en s’engageant dans la mise en œuvre d’un centre de sciences d’un nouveau genre, qui renouvelle et développe des formes de médiation en phase avec les nouveaux usages, qui favorise la créativité et le partage de l’innovation numérique.
Cette démarche se structure autour :

  • Du Carrefour Numérique² doté d’un Fab Lab, laboratoire de fabrication et d’un Living Lab, laboratoire d’usage.
  • De la création d’applications de sciences participatives ou d’aide à la visite.
  • Du projet de rénovation de la Bibliothèque de la Cité des sciences et de l'industrie, future plateforme d’innovation, de ressources et de construction de projets.
     

La rénovation du Palais de la découverte dans le cadre du Grand Palais

Dans le cadre d’un ambitieux projet urbain, le bâtiment du Grand Palais fait l’objet d’une grande réhabilitation incluant le Palais de la découverte. La rénovation de l’ensemble des espaces de ce site et le renouvellement de son offre qui en découle constitue l’opportunité de repenser un nouveau Palais de la découverte.

 

 

France - Relance - Universcience

En phase avec ses valeurs d’innovation et de durabilité écologique, Universcience s’engage dans une démarche d’amélioration de la performance énergétique de plusieurs espaces et équipements du site de la Cité des sciences et de l’industrie.

Dans le cadre du plan France Relance, Universcience bénéficie d’une subvention pour la réalisation de deux chantiers : la création d’une nouvelle serre à la Cité des sciences et de l’industrie et la rénovation d’espaces de travail. Lauréats de l’appel à projet France Relance, ces deux opérations permettront à Universcience de faire un pas de plus pour l’amélioration de sa performance énergétique.

Une nouvelle serre à la Cité des sciences et de l’industrie
Construite à la fin des années 90, la serre actuelle de la Cité est destinée à la production et au stockage des plantes en pot, en lien avec ses expositions et ses activités de médiation. Le projet consiste à créer une nouvelle serre plus performante en termes d’usages et de consommation énergétique. Des études d'ensoleillement, un système de récupération l'eau de pluie pour l'arrosage des plantes et des équipements durables permettront des gains importants.

Des espaces de travail rénovés
La rénovation des espaces de travail dits Lounge 2 situés au niveau -1 du bâtiment Sadi Carnot permettra d’intégrer, comme précédemment dans le bâtiment Méliès, des outils favorisant la réduction de la consommation énergétique du bâtiment et d’accueillir, dans de meilleures conditions, des personnels travaillant jusque-là dans des installations à vocation temporaires.

Plus d’informations sur ces travaux à venir, au fil de leur avancement.

Ce projet est financé par le gouvernement dans le cadre du Plan de relance.