Saison culturelle 2023-2024

Universcience, la maison des futurs

Comment habiter une planète en pleine mutation, comment prendre part à la nouvelle Grande transformation qui s’opère ? En 2023-2024, Universcience questionne nos modes d’être au monde, présents et à venir. Plus que jamais, l’établissement est la maison des futurs. Dans la continuité de la nouvelle exposition permanente Urgence climatique, tout juste ouverte en mai 2023, la Cité des sciences et de l’industrie accueille à la rentrée de septembre, Ville de demain, une exploration en 1000+ solutions, une exposition conçue par la Fondation Solar Impulse qui présente les nombreuses solutions technologiques, déjà opérationnelles, qui permettent d’inventer une ville durable et décarbonée. Elle sera suivie en décembre de Précieux déchets, une exposition qui met en lumière la manière dont nous les produisons au-delà de toute mesure et la perspective d’un monde à inventer, qui les minimise et les réutilise. Avant cela, en octobre, les visiteurs de la Cité pourront s’affranchir de l’attraction terrestre avec Mission spatiale, nouvelle grande exposition permanente, qui explore les enjeux de la conquête spatiale. Une muséographie spectaculaire – dispositif immersif et maquettes à échelle 1 – permettra de projeter chacun en orbite et d’éveiller la vocation des grands spationautes et astronomes de demain.
Fin mai 2024 enfin, la nouvelle exposition de la ligne « Petits curieux » de la Cité, pour les enfants, mettra à l’honneur une manière joyeuse et proprement humaine d’habiter l’espace, tous les espaces : Danser. Elle proposera aux petits comme aux grands de jeter leur corps dans la bataille au cours d’une expérience de visite joyeuse, créative et spontanée conçue en collaboration avec danseurs et chorégraphes.
Toute l’année, les Étincelles du Palais de la découverte continueront de proposer une offre foisonnante de médiations, de la physique aux sciences de la vie, en passant par les mathématiques, les géosciences, la chimie, l’astronomie ou encore l’informatique et les sciences du numérique ; elles étofferont leur offre en soirée, puisqu’aux désormais traditionnelles Sidérales proposées avec l’Observatoire de Paris, viendront s’ajouter des nocturnes multidisciplinaires, pour éveiller le goût des sciences à tout âge et à toute heure.
Une intense programmation événementielle se déploiera, en complément, sur nos deux sites : la Fête de la science et le désormais traditionnel Printemps de l’esprit critique, mais aussi deux événements lancés lors de la saison précédente et pérennisés au vu de leur succès – La grande Fête des enfants en décembre, et le festival Villette eSport en
février – ainsi que de nombreuses nouveautés, au premier rang desquelles La Cité décalée, qui vous fera découvrir la Cité des sciences et de l’industrie comme vous ne l’avez jamais vue. Cette année encore, la Cité des sciences et de l’industrie, les Étincelles du Palais de la découverte et le Blob, notre média en ligne, vous aideront à mieux comprendre notre monde et à participer à la construction de notre futur commun.

Bruno Maquart
président d’Universcience

Les lettres Universcience :



Communiqués

ENGAGÉ DEPUIS TOUJOURS POUR LA CULTURE SCIENTIFIQUE, SLB DEVIENT GRAND MÉCÈNE DU NOUVEAU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE

Collaborant depuis plusieurs décennies, Universcience et SLB scellent aujourd’hui un
partenariat renforcé au service de la science et de l’éducation à l’occasion de la rénovation
du Palais de la découverte dont SLB devient Grand Mécène.

La culture scientifique est une forte composante de l’ADN de SLB, née à Paris en 1926, au moment même où le fondateur du Palais de la découverte, Jean Perrin recevait le prix Nobel de physique, 11 ans avant l’ouverture du Palais. Pour cette entreprise technologique mondiale, contribuer à diffuser la culture scientifique, technique, industrielle et environnementale auprès du grand public est une mission essentielle.

Ce sont ces objectifs communs autour des sciences qui rapprochent SLB et le Palais de la découverte. Le soutien de Grand Mécène apporté par SLB à Universcience pour la rénovation complète du Palais s’inscrit dans cette démarche de sensibilisation et de partage des connaissances indispensable pour relever les défis de plus en plus complexes auxquels les sociétés font face aujourd’hui et encore plus demain (climat, transition écologique, mobilité, santé, accès à l’eau, intelligence artificielle, robotisation...).


QARNOT DEVIENT MÉCÈNE FONDATEUR DE LA SALLE D’INFORMATIQUE DU NOUVEAU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE

Dans la continuité de leur première collaboration initiée en 2017, Universcience est heureux d'annoncer que Qarnot apporte son soutien au projet du nouveau Palais de la découverte, en tant que mécène fondateur de la salle d’informatique.

À l’issue de ses travaux de rénovation, le nouveau Palais de la découverte sera un lieu privilégié d’accès à la recherche contemporaine pour tous les publics. Il montrera à la fois les sciences fondamentales, leurs questionnements, leurs démarches, leurs nouveaux développements et la réalité du travail des chercheurs.

Marque de fabrique du Palais de la découverte, dont l’ambition depuis sa création est de « montrer la science en train de se faire » grâce à la médiation humaine, les salles d’exposés seront repensées afin de les rendre adaptées à l’évolution de la recherche et aux nouveaux modes d’adresse au public.

Au sein de la salle informatique soutenue par Qarnot, des démonstrations, ateliers et expériences interactives seront proposés pour permettre aux visiteurs d’appréhender des notions telles que les algorithmes, les données, le fonctionnement physique d'une machine, Internet, l’intelligence artificielle, l’ordinateur quantique ou encore la robotique, grâce à des dispositifs innovants et inédits.


Vittascience et l’Établi, lauréats de l’appel à projets innovants Universcience – Paris & Co lancé en 2023 sur le thème « l’intelligence artificielle à notre service »

 

Vittascience, entreprise d’éducation numérique spécialisée dans l’apprentissage du codage, et l’association l’Établi, atelier collectif, collaboratif et communautaire structuré en Fab Lab, sont les deux lauréats de la troisième édition de l’appel à projets innovants lancé par Universcience et Paris & Co.

Visant à soutenir la création numérique, à faire découvrir en avance de phase aux publics de la Cité des sciences et de l’industrie des dispositifs innovants et à les faire participer à leur processus de maturation, cet appel à projets, lancé en octobre 2023, est consacré aux innovations technologiques et d’usage sur la thématique de « l’intelligence artificielle à notre service ».

LES PROJETS RETENUS PAR LE PUBLIC

Entraînez une IA en 2 minutes !
Présenté par Vittascience | Léo Briand et Laura Venezia
Le projet propose deux interfaces basées sur une IA open source : un espace de création pour apprendre à entraîner soi-même une IA à partir d’images prises en temps réel et un espace d’utilisation pour tester un modèle d’IA déjà entraîné et performant. Ces deux outils permettront au public de comprendre comment fonctionne une IA, comment elle est créée, à quoi elle sert et quels sont ses impacts sociaux et environnementaux.

Prendre la parole
Présenté par l’Établi | Clémence Mainpin et Ferdinand Mainpin

Il s’agit d’un dispositif de traduction instantanée basé sur l’IA permettant à des personnes en situation de handicap moteur et avec difficulté de locution de s’autonomiser et d’interagir avec les autres au quotidien. La mise en place du démonstrateur à la Cité des sciences et de l’industrie permettra de faire découvrir comment construire un moteur d’intelligence artificielle capable d’apprendre le mode d’expression de personnes ayant des difficultés d’expression orale. Ce projet est le fruit d’un travail commun entre le Fab Lab L’Établi, l’Association européenne des handicapés moteurs et l’École supérieure des technologies industrielles avancées (ESTIA).

Contacts presse
Christelle Linck
01 40 05 79 71 | 06 87 27 17 66
christelle.linck(at)universcience.fr

Romain Pigenel
romain.pigenel(at)universcience.fr


En 2023, Universcience a accueilli plus de 2,4 millions de visiteurs :
une fréquentation en hausse de 17 %, plusieurs records battus

Avec 2 455 663 visiteurs, contre 2 100 251 en 2022, Universcience a augmenté sa fréquentation de 17 % en 2023.
Elle se répartit entre 2 333 716 visiteurs à la Cité des sciences et de l’industrie et 121 947 aux Étincelles du Palais de la découverte.


Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : la Cité des sciences et de l'industrie accueille le Comité olympique canadien et participe à l'Olympiade Culturelle
Du 27 juillet au 11 août 2024

 

À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la Cité des sciences et de l’industrie se réjouit d’accueillir le Comité olympique canadien, du 27 juillet au 11 août 2024, dans son centre de congrès (Centre des congrès de la Villette).
Entièrement réaménagé pour l’occasion aux couleurs du Canada, cet espace accueillera tous les visiteurs ayant réservé le billet dédié, pour assister à des retransmissions de compétitions, des conférences et de nombreux événements. Ils pourront y rencontrer la délégation et les sportifs canadiens, dont le Centre de congrès de la Villette sera le port d’attache durant tous les Jeux.

Universcience s’inscrit en outre dans la programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire de l’Olympiade Culturelle Paris 2024 avec plusieurs événements :  en savoir plus ICI

Contact presse
Aurore Wils
aurore.wils(at)universcience.fr
01 40 05 70 15 / 06 46 66 18 97


Plus de 200 000 visiteurs ont franchi les portes de la Cité des sciences et de l’industrie et des Étincelles du Palais de la découverte durant les vacances de la Toussaint

Avec 194 731 visiteurs entre le samedi 21 octobre et le dimanche 5 novembre, la Cité des sciences et de l’industrie poursuit sa belle année sur le plan de la fréquentation. Une performance due notamment à l’ouverture de sa nouvelle exposition permanente Mission spatiale et à la programmation de multiples événements durant cette période de vacances : médiations, ateliers, conférences et stages. C’est une augmentation proche de 6% par rapport à 2022. 

177 828  visiteurs ont été accueillis dans ses espaces payants (les expositions permanentes Mission spatiale, Urgence climatique, les expositions temporaires Foules, Ville de demain, Métamorphoses et, bien sûr, la Cité des enfants ou encore le Planétarium). 15 903 ont quant à eux visité les espaces ressources de l’institution – Bibliothèque, Cité des métiers, Cité de la santé et Carrefour numérique², soit 10,5% de plus qu’en 2022.  

Les Étincelles du Palais de la découverte, qui accueillent les visiteurs durant les travaux de rénovation du bâtiment historique, ont de leur côté attiré 10 694 visiteurs : un chiffre en hausse de 4% par rapport à 2022 

Après la fréquentation record connue par la Cité des sciences et de l’industrie durant l’été 2023 (445 000 visiteurs, chiffre le plus important depuis son ouverture en 1986) ces vacances de la Toussaint ont permis à Universcience de franchir les 2 millions de visiteurs accueillis depuis le 1er janvier 2023 sur l’ensemble de ses deux sites. 

Contact presse 

Oriane Zerbib
01 40 05 78 53 / 06 29 78 72 28
oriane.zerbib(at)universcience.fr


Universcience lance avec Paris&Co son troisième appel à projets innovants, sur le thème « l’Intelligence artificielle à notre service »

Les appels à projets innovants organisés par Universcience depuis 2020 ont pour triple objectif de soutenir la création numérique dans les domaines des industries culturelles et créatives, de faire découvrir aux publics de la Cité des sciences et de l’industrie un produit, un service ou un procédé innovant mais aussi de faire participer les publics au processus de maturation des projets présentés, dans une démarche d’innovation ouverte et participative. Cet appel à projets s’adresse aux startups, centres de recherche et universités, et plus généralement aux acteurs développant des technologies et des services.

Pour cette nouvelle édition, les projets candidats devront proposer un service d’intelligence artificielle innovant capable de faire évoluer nos pratiques quotidiennes (pratiques culturelles et de loisirs, pratiques professionnelles et citoyennes etc.).

Les projets soumis seront évalués selon les critères suivants :
→ le caractère innovant du produit, service ou procédé lié à la technologie
exploitée
→ la plus-value apportée par la présentation du produit aux publics
d’Universcience
→ le caractère innovant dans l’approche participative du projet
→ la viabilité économique du projet et la prise en compte des impacts
environnementaux et sociétaux.

Les lauréats se verront remettre la somme de 10 000 € TTC à l’issue de la sélection par un jury. 10 000 € TTC supplémentaires seront remis à chaque projet lauréat à la finalisation du dispositif.

Contacts presse
Christelle Linck
01 40 05 79 71 | 06 87 27 17 66
christelle.linck(at)universcience.fr

Karine Emonet-Villain
01 40 05 74 67 | 06 11 66 91 05
karine.emonetvillain(at)universcience.fr

Romain Pigenel
romain.pigenel(at)universcience.fr


MATHWORKS DEVIENT GRAND MÉCÈNE DU NOUVEAU PALAIS DE LA DÉCOUVERTE

Après plus de 15 ans de collaboration fructueuse, Universcience et MathWorks sont heureux d’annoncer que MathWorks devient Grand Mécène du nouveau Palais de la découverte à Paris.
Avec un soutien financier de grande ampleur complété par l’apport de son expertise en nature et en compétences, MathWorks, leader mondial des logiciels de calcul mathématique pour les ingénieurs, les scientifiques, la recherche et l'enseignement des sciences dans le monde, contribuera au renouveau du Palais de la découverte et au développement technologique de plusieurs offres de l’établissement consacrées aux mathématiques et à l’informatique.

MATLAB®, son logiciel de calcul numérique et de programmation et Simulink®, son environnement de modélisation et de simulation graphique pour les systèmes dynamiques seront essentiels au fonctionnement des nouveaux dispositifs muséographiques du nouveau Palais de la découverte, dont la « cuve à ondes », l’une des futures grandes manipes icônes, dispositifs dynamiques spectaculaires qui illustreront un grand principe ou des phénomènes scientifiques majeurs, et le futur îlot de curiosité – mini-exposition thématique – dédié à la modélisation qui permettra aux publics d’explorer les effets du changement climatique sur les écosystèmes.

Ce Grand Mécénat s’inscrit dans le cadre d’une longue histoire partenariale commune entre MathWorks et Universcience, débutée au Palais de la découverte en 2008 avec l’exposition Termites et fourmis puis marquée, entre autres, par l’exposition Symétries en 2012, l’espace Informatique et sciences du numérique du Palais de la découverte en 2018, l’exposition permanente Robots à la Cité des sciences et de l’industrie en 2019 et la conception d’applications mathématiques développées avec MATLAB® utilisables in situ lors de médiations humaines ou en ligne. 

MathWorks et Universcience partagent un même engagement pour l’innovation, l’éducation et la durabilité. Ils oeuvrent avec la même conviction pour la promotion de la culture scientifique et technique auprès de tous les publics, ainsi que pour le développement de vocations scientifiques, notamment auprès des jeunes femmes.

Le Palais de la découverte prépare sa réouverture en s'entourant de mécènes et partenaires
En travaux depuis fin 2020, le Palais de la découverte a entamé une rénovation d’ampleur de son bâtiment mais aussi de son offre culturelle et scientifique. L’évolution de la recherche scientifique et des pratiques culturelles nécessite en effet de ré-imaginer cette institution presque centenaire. À sa réouverture, le Palais de la découverte mettra
au service de sa mission des espaces entièrement restaurés avec des dispositifs de muséographie et de médiation repensés.
Pour concevoir ce nouveau Palais de la découverte, Universcience fait appel au soutien, au-delà de celui du CNRS (partenaire scientifique de référence) et de ses autres partenaires scientifiques, d’entreprises et de particuliers qui partagent ses valeurs d’innovation, de durabilité et de développement de l’esprit critique, incarnant l’excellence dans leur domaine. Parmi eux, Konica Minolta France et MathWorks France s’engagent ainsi comme Grands Mécènes du Palais de la découverte.

Contacts presse

Christelle Linck
01 40 05 79 71 | 06 87 27 17 66
christelle.linck(at)universcience.fr

Karine Emonet-Villain
01 40 05 74 67 | 06 11 66 91 05
karine.emonetvillain(at)universcience.fr

Romain Pigenel
romain.pigenel(at)universcience.fr


Air Liquide devient mécène fondateur de la salle d’exposés Chimie du nouveau Palais de la découverte

Dans la continuité d’une collaboration fructueuse et de longue date, Universcience annonce qu’Air Liquide apportera son soutien au projet du futur Palais de la découverte, en tant que mécène, pour la réalisation de l’espace consacré aux exposés de chimie.

À l’issue de ses travaux de rénovation, le Palais de la découverte deviendra un lieu privilégié de contact entre le public et la recherche contemporaine. Il s’intéressera à la fois aux sciences fondamentales, aux questionnements qui les traversent ainsi qu’à leur démarche, comme à leurs nouveaux développements, en s’appuyant sur la médiation humaine.
Marque de fabrique historique du Palais, les exposés de médiation seront l’occasion de démonstrations spectaculaires et d’expériences interactives. En particulier, le nouveau Palais proposera un espace d’exposés consacré à la chimie, à l’équipement duquel Air Liquide contribuera.
Cette salle permettra de découvrir les fondamentaux de la chimie, comme la constitution de la matière, sa structure ou encore sa transformation et d’aborder les thèmes de la recherche contemporaine liés à l’énergie, à l’environnement, à l’alimentation ou à la santé. Un liquéfacteur d’air, financé par Air Liquide, enrichira cette offre en permettant la création de nouvelles médiations.

-------------------------------------

Le Palais de la découverte prépare sa réouverture en s'entourant de mécènes et partenaires
En travaux depuis 2020, le Palais de la découverte a entamé une rénovation d’ampleur de son bâtiment mais aussi de son offre culturelle et scientifique. L’évolution de la recherche scientifique et des pratiques culturelles nécessite en effet de ré-imaginer cette institution presque centenaire. À sa réouverture, le Palais de la découverte mettra au service de sa mission des espaces entièrement restaurés avec des dispositifs de muséographie et de médiation repensés.
Pour concevoir ce nouveau Palais de la découverte, Universcience fait appel au soutien, au-delà de celui du CNRS (partenaire scientifique de référence) et de ses autres partenaires scientifiques, d’entreprises et de particuliers qui partagent ses valeurs d’innovation, de durabilité et de développement de l’esprit critique et incarnent l’excellence dans leur domaine. Konica Minolta France s’est ainsi déjà engagé comme Grand Mécène du Palais de la découverte.

Contacts presse
Christelle Linck
01 40 05 79 71 | 06 87 27 17 66
christelle.linck(at)universcience.fr

Romain Pigenel

romain.pigenel(at)universcience.fr


Le CNES et Universcience renouvellent leur partenariat pour la diffusion de la culture scientifique et spatiale

Philippe Baptiste, Président directeur général du Centre National d’Études Spatiales (CNES), et Bruno Maquart, Président d’Universcience (établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie), ont renouvelé pour une durée de 5 ans, mercredi 21 juin au Salon du Bourget, le partenariat entre leurs institutions pour la diffusion de l’information scientifique et technique ainsi que la valorisation de la recherche.

Ce nouvel accord prévoit notamment le développement de collaborations autour de projets liés à l’espace, aux technologies spatiales et aux télécommunications, à la Cité des sciences et de l’industrie et aux Étincelles du Palais de la découverte. Cette collaboration débutera dès octobre 2023 avec une nouvelle exposition permanente de la Cité des sciences et de l’industrie, Mission spatiale, dont le CNES est le partenaire scientifique de référence, en collaboration également avec l’Agence spatiale européenne (ESA). Cette exposition proposera aux visiteurs de découvrir tant l’exploration humaine que la robotique de l’espace et de mieux en comprendre la réalité comme les enjeux. En outre, le CNES continuera à apporter son expertise scientifique et technique en participant à Un ingénieur, un projet, un format de médiation où des ingénieurs viennent à la Cité des sciences et de l’industrie présenter le processus de fabrication d’un objet en faisant le lien avec les disciplines scientifiques fondamentales.

Ce partenariat renouvelé s’inscrit dans la continuité des relations entretenues de longue date entre Universcience et le CNES, sous différentes formes : présentations d’expositions, de médiations, de conférences, organisation de grands rendez-vous comme les retransmissions largement suivies depuis la Cité des sciences et de l’industrie des missions Rosetta et Proxima, ou encore la vidéotransmission en direct de l’atterrissage de la mission InSight sur la planète Mars en 2018.

À l’issue de la signature, Bruno Maquart, Président d’Universcience a déclaré :  
« Nous nous félicitons de cette nouvelle convention qui pérennise notre collaboration et garantit le meilleur soutien scientifique aux projets d’Universcience liés à l’espace. Son premier fruit, l’exposition Mission spatiale qui ouvrira ses portes en octobre 2023 à la Cité des sciences et de l’industrie, va permettre de faire découvrir la conquête spatiale au plus grand nombre et de susciter les vocations des futures spationautes et astronomes. Ensemble, nous pourrons offrir au public de belles opportunités pour vivre et partager de grands moments de science ».

Philippe Baptiste, Président directeur général du CNES a ajouté :
« Au-delà de ses missions stratégiques en lien avec l’établissement de la politique spatiale française, le CNES a toujours souhaité ouvrir son actualité et présenter ses activités à un public large. Ce partage permet de rendre compte de ce que fait l’agence spatiale française au bénéfice de tous et de susciter des vocations dans les filières de la science et de l’ingénierie. La convention signée ce jour avec Universcience s’inscrit totalement dans cette dynamique et vient renforcer une collaboration historique et de qualité. Je donne à tous rendez-vous en octobre 2023 à la Cité des sciences et de l’industrie pour découvrir l’espace via le prisme de la nouvelle exposition Mission spatiale, proposée par Universcience ».

Universcience | contacts presse :
Christelle Linck
01 40 05 79 71 | 06 87 27 17 66
christelle.linck(at)universcience.fr

Romain Pigenel

romain.pigenel(at)universcience.fr

CNES | Responsable Presse :
Raphaël Sart
01 44 76 74 51
raphael.sart(at)cnes.fr


Bruno Maquart, président d’Universcience, réélu à la présidence du réseau européen des centres et musées de science, Ecsite

Après un premier mandat de deux ans à la tête du réseau européen des centres et musées de science, Ecsite, Bruno Maquart, président d’Universcience – l’établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie – a été réélu par l’assemblée générale du réseau le 16 juin 2023 pour un second mandat.


Universcience devient le premier établissement culturel français à obtenir le label Numérique Responsable

Universcience, établissement public qui regroupe le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie, premier établissement culturel français labellisé Numérique Responsable (NR).

Le numérique n’est pas une industrie immatérielle : il représente aujourd’hui 2,5% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France soit un pourcentage presque équivalent au secteur des déchets (2%)*.

Le label NR permet d’identifier et de rassembler toutes les organisations qui s’engagent à réduire cet impact. Afin d’obtenir ce label, partant d’un état des lieux de ses pratiques, Universcience a construit un plan d’action sur trois ans regroupant plus d’une quarantaine de démarches (dont l’inscription du numérique responsable dans le développement du plan de compétences, les achats durables et l’écoconception des événements et expositions) et d’indicateurs de suivi associés (tel que le pourcentage de marchés incluant des clauses de durabilité) afin d’assurer leur bonne mise en œuvre et de permettre à l’établissement d’avoir un numérique plus sobre, éthique et inclusif.

L’obtention de ce label fait écho à la politique transverse innovante mise en œuvre par Universcience en faveur de la durabilité, tant pour ses offres que pour ses modes de fonctionnement.

*Étude ADEME et Autorité de Régulation des communications (ARCEP) - janvier 2022


Universcience crée un tarif "mobilité durable" pour contribuer à la décarbonation de la culture

À compter du 4 avril 2023, dans le cadre de sa nouvelle grille tarifaire, Universcience, l'établissement public regroupant le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l'industrie, crée un tarif spécial "mobilité durable" permettant aux usagers de vélo ou d'un moyen de transport équivalent (trottinette, gyropode...) de bénéficier d'une réduction sur leur billet d'entrée (1 euro à la Cité des sciences et de l'industrie, 50 centimes aux Étincelles du Palais de la découverte).


Le Palais de la découverte présente la série de photographies Palace Odyssée d’Elsa & Johanna sur le quai de la station de métro Champs-Élysées Clemenceau

Dans le cadre de son partenariat avec la RATP et du programme “La RATP invite”, le Palais de la découverte investit un quai de la station Champs-Élysées Clemenceau pour y présenter la série de photographies Palace Odyssée du duo d’artistes Elsa & Johanna.

La série Palace Odyssée, commandée en 2019 par le Palais de la découverte avant sa fermeture temporaire pour travaux, porte un regard créatif, décalé et original sur le Palais et fixe de manière aussi sensible que singulière la mémoire de celles et ceux qui ont travaillé entre ses murs ou l’ont visité depuis 1937.

À partir du 29 mars 2023, les voyageurs passant par la station Champs-Élysées Clemenceau peuvent découvrir le travail de ces artistes en grand format sur le quai de la ligne 1 (direction Château de Vincennes), dans le cadre du programme « La RATP invite ». Huit autres photographies de cette série seront à découvrir à tour de rôle sur ce même quai d’ici à la réouverture du Palais en 2025


Universcience publie les résultats
de la deuxième édition de son Baromètre de l'esprit critique

Comment nos concitoyens voient-ils et pratiquent-ils les sciences ? Quels médias utilisent-ils pour s’informer ? Font-ils plus confiance, sur les sujets scientifiques, aux chercheurs, aux responsables religieux ou aux influenceurs ? Pour se forger leur opinion, s’appuient-ils plutôt sur leurs intuitions ou sur l’avis d’autrui ?

Pour apporter des éléments de réponse à ces questions et comprendre le degré d’appropriation de l’esprit critique au sein de la population, Universcience présente la deuxième édition de son Baromètre de l’esprit critique, réalisé par OpinionWay.

Nouveautés de cette deuxième édition : une extension du baromètre à la Grande-Bretagne, pour comparer les réponses des populations britannique et française, et des questions liées à la compréhension de la crise climatique et de ses mécanismes, en écho à la prochaine exposition permanente de la Cité des sciences et de l’industrie, Urgence climatique (ouverture le 16 mai 2023).

En voici les grands enseignements :

  • Pas de rupture entre les français et la science, mais des disparités générationnelles, socio-économiques et de genre
  • Une majorité convaincue du réchauffement climatique, mais une proportion non négligeable de sondés dubitatifs et une confiance inégale envers les institutions
  • Une formation et un service de la pensée critique d’abord dans la sphère privée et scolaire
  • Et les jeunes ? Des 18-24 curieux, connectés et mobilisés sur le climat
  • France, Royaume-Uni : pas de Brexit culturel sur la science et l’esprit critique

 


Universcience lance la troisième édition de sa résidence art et sciences

Comment les artistes intègrent-ils les connaissances fondamentales dans leurs recherches et leurs pratiques ? Quel regard portent-ils sur le monde de l’innovation et de la technique ? Comment leur approche nous offre-t-elle une meilleure compréhension du monde ?

Universcience lance la troisième édition de sa résidence art et sciences.
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 14 avril 2023.
Ce programme, dont le commissaire est Gaël Charbau, offre à l’artiste lauréat la possibilité de présenter son travail au sein de la Galerie, espace de 120 m² situé au niveau 2 de la Cité des sciences et de l’industrie. Il est assorti d’une bourse d’aide à la création d’un montant de 30 000 € HT, intégrant la cession des droits d’exploitation.
La lauréat ou le lauréat a par ailleurs accès aux ressources dont dispose la Cité et peut en particulier bénéficier de l’appui des médiateurs scientifiques de l’établissement.


Disparition de Monsieur Adrien Fainsilber, architecte de la Cité des sciences et de l’industrie (Paris)

Bruno Maquart, président d’Universcience, et l’ensemble du personnel de l’établissement ont appris avec grande tristesse la disparition de Monsieur Adrien Fainsilber, à l’âge de 90 ans.
Diplômé de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, Adrien Fainsilber, était architecte urbaniste.
Sa principale réalisation est la Cité des sciences et de l’industrie, ainsi que celle de la Géode attenante. En 1986, année de l’ouverture de la Cité des sciences et de l’industrie, Adrien Fainsilber reçoit le Grand prix national de l’architecture, qui récompense notamment cette réhabilitation remarquable.

Contacts presse Universcience

Christelle Linck
Cheffe du département communication institutionnelle

christelle.linck(at)universcience.fr
 


En mars, Universcience se mobilise à nouveau pour promouvoir l’esprit critique avec le deuxième Printemps de l'esprit critique du 21 mars au 2 avril 2023
à la Cité des sciences et de l’industrie
aux Étincelles du Palais de la découverte
et sur le blob.fr

Jamais l’information et la connaissance n’ont été aussi facilement accessibles, grâce à la révolution numérique. Jamais non plus n’a-t-il été aussi aisé de diffuser massivement, par les mêmes canaux, informations simplement erronées ou infox sciemment produites notamment sur des sujets scientifiques, médicaux ou environnementaux. 

Dans ce contexte inédit, le développement de l’esprit critique – la capacité à trier et qualifier l’information disponible, à mettre en question ses propres convictions, à formuler son propre jugement – devient une priorité fondamentale pour notre société. C'est l'objectif du Printemps et du Baromètre de l'esprit critique d'Universcience.

Pour la deuxième édition de son Printemps de l'esprit critique, Universcience proposera à nouveau, pour tous les publics, de nombreux rendez-vous, médiations, ateliers, tables rondes, conférences et vidéos. Point d’orgue de cette programmation : la présentation des résultats 2023 du Baromètre de l’esprit critique.

Lancé en 2022, le Baromètre comportera cette année de nouvelles questions liées à la crise climatique, en écho à l'exposition permanente que s'apprête à ouvrir la Cité le 16 mai prochain, Urgence climatique. Il élargira également le panel des personnes interrogées à la Grande-Bretagne.

Retrouvez ici la première édition du Baromètre de l’esprit critique
lancé par Universcience.

Plus d’informations à venir.

Contact presse
Oriane Zerbib
oriane.zerbib(at)universcience.fr
01 40 05 78 53 / 06 29 78 72 28


Femme, vie, liberté, égalité, fraternité 
Une installation de Hanieh Delecroix
en soutien à Mahsa Amini 

À partir du mardi 31 janvier 2023 à la Cité des sciences et de l’industrie 

La Cité des sciences et de l’industrie accueille à partir du mardi 31 janvier une installation de l’artiste Hanieh Delecroix en hommage à Mahsa Amini, jeune étudiante iranienne décédée le 16 septembre 2022 après son arrestation par la police des mœurs du pays.

Ce drame a entraîné un mouvement de contestation, notamment de la part de la jeunesse, contre un régime qui le réprime durement. Dans les manifestations sont scandés les mots d’ordre "Femme, Vie, Liberté".

Artistes, intellectuels et simples citoyens se mobilisent de par le monde pour soutenir les manifestants. En France, l’artiste franco-iranienne Hanieh Delecroix a créé une installation, intitulée "Femme, vie, liberté, égalité, fraternité" - pour lier le mot d’ordre de la révolte à la devise de la République française - constituée de grands panneaux blancs portant le hashtag #MahsaAmini.

Déjà exposée dans plusieurs institutions culturelles et d’enseignement supérieur, cette installation sera présentée dans le hall de la Cité des sciences et de l’industrie, à partir du mardi 31 janvier.

Contact presse
Oriane Zerbib
01 40 05 78 53 / 06 29 78 72 28
oriane.zerbib(at)universcience.fr


Mentalista et l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (Sorbonne Université / CNRS) lauréats de l’appel à projets innovants Universcience – Paris & Co sur le corps et les interfaces grand public

Mentalista, entreprise « deep tech » spécialisée dans les interfaces cerveau-environnement, et l’équipe
Interactions Multi-Échelle de l’Institut des systèmes intelligents et de robotique (ISIR – Sorbonne Université, CNRS) sont les deux lauréats de l’appel à projets innovants lancé par Universcience et Paris & Co. Visant à soutenir la création numérique, à faire découvrir en avance de phase au public d’Universcience des dispositifs innovants et à le faire participer à leur processus de maturation, cet appel à projets était consacré aux innovations technologiques et d’usage sur la thématique « corps et interfaces ».


LE PALAIS DE LA DÉCOUVERTE 2025 DÉVOILE SA FUTURE OFFRE SCIENTIFIQUE ET CULTURELLE

Après plus de 80 ans de succès et 35 millions de visiteurs, le Palais de la découverte s’est engagé dans sa première grande rénovation.
Riche d’un héritage bientôt centenaire, le nouveau palais rouvrira en 2025 avec une offre réimaginée et des aménagements entièrement revus, dans le cadre plus large du chantier du Grand Palais, mené par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-GP).


Nomination
Matteo Merzagora est nommé directeur de la médiation scientifique et de l'éducation d'Universcience à compter du 7 novembre 2022.

Physicien de formation, il a étudié à l’université de Milan, où il a reçu la « Laurea in Fisica » pour ses recherches sur la biophysique des radiations ionisantes. En
1998, il a obtenu un Master en Communication des Sciences (SISSA, Trieste).
De 1995 à 1999, Matteo Merzagora a été assistant de recherche au département de physique médicale de l’université de Milan. Il a ensuite travaillé comme journaliste
scientifique dans plusieurs médias italiens (La Repubblica, Il Sole 24 Ore), et en particulier comme producteur et animateur de l’émission scientifique quotidienne de la chaine culturelle de la Rai - Radio 3. En parallèle, il a poursuivi une activité d’enseignant. Entre 1998 et 2016, il a été coresponsable du cours de muséologie scientifique du Master en communication de Science de Trieste (SISSA). De 2001 à 2009, il a réalisé différentes études et évaluations en muséographie. Il a été consultant pour des programmes et des expositions pour des musées et centres de sciences européens. De 2006 à 2011, il est intervenu à la Cité des sciences et de l’industrie, en tant que muséographe des expositions permanentes Des transports et des hommes et Énergie. Depuis 2014, il est le directeur de Traces, une association qui développe des projets innovants associant culture scientifique, technique et numérique, inclusion sociale et participation citoyenne. Dans ce cadre, il a été partenaire de 14 projets
européens, et coanime le Diplôme universitaire Médiation scientifique innovante (Traces / université Paris Cité / CRI-Learning Planet Institute).
De 2014 à 2021, il a été directeur de l’Espace de Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG), ESPCI Paris - université PSL (Paris Sciences & Lettres), où il a assuré
avec les équipes de Traces le commissariat de dix expositions.
Pour le projet « Science frugale » à l’ESPGG, il a reçu en 2017 le prix Ecsite - Mariano Gago.
Matteo Merzagora est l’auteur d’une quinzaine de publications dans des revues scientifiques et de neuf livres sur les rapports entre sciences et société, dont Listening and empowering : crossing the social inclusion and the science in society agendas, JCom (2015) aux côtés de V. Mignan et P. Rodari ou La scienza in mostra: musei, science centre e comunicazione, Bruno Mondadori (2007) avec P. Rodari.
Il a été co-fondateur et porte-parole du groupe thématique sur la médiation scientifique auprès du réseau Ecsite et il est membre du comité éditorial des revues JCom et Spokes. Il est « thinker in residence 2022 » pour le réseau Ciencia Viva au Portugal.


Projet d'établissement 2021-2025

Les missions de service public de partage de la culture scientifique et technique imposent à Universcience d’être en constante réflexion et adaptation aux évolutions contemporaines. Universcience s’est donc engagé  dans :
Le renouvellement de  son offre culturelle et de ses services.
La rénovation du Palais de la découverte s’insérant dans la rénovation globale du Grand Palais.

Universcience s'est doté d'un nouveau projet d'établissement pour la période 2021- 2025. Ce projet, adopté en juillet 2021 s’inscrit dans le prolongement du projet précédent, dont les objectifs ont été, pour la majeure partie d’entre eux, atteints, voire dépassés. Le projet pour 2021-2025 s’attache à approfondir les efforts de l'établissement pour moderniser, renouveler et diversifier ses offres, dans un contexte rendu incertain par la crise sanitaire. Il s’agit, pour Universcience, d’offrir des services culturels en phase avec les attentes des publics alors que les pratiques culturelles évoluent rapidement, notamment parmi les jeunes générations.
S’appuyant sur l’engagement de ses personnels comme sur le soutien de nombreux partenaires extérieurs, Universcience mettra dans les années qui viennent l’accent sur trois dimensions, piliers du projet 2021-2025  :
L’innovation, marque de fabrique d’Universcience, qui sera cultivée de manière plus marquée ;
La durabilité, un domaine dans lequel tant la demande sociale que les attentes des personnels sont fortes ;
L’esprit critique, jusqu’ici ligne éditoriale de la seule médiation scientifique, étendue à l’ensemble de l’offre dans un contexte de crise grandissante de la raison.
Le projet d’établissement s’intéresse, à travers ses 100 actions, à l’ensemble de l’activité de l’établissement, en poursuivant, notamment, l’actualisation de son offre.


Universcience et Réseau Canopé signent une convention pour le déploiement du dispositif Fab Lab à l’école en région

Forts du succès du dispositif Fab Lab à l’école, Universcience et Réseau Canopé intensifient leur partenariat. Marie-Caroline Missir, directrice générale de Réseau Canopé, et Céline Prévost-Mouttalib, directrice générale déléguée d’Universcience, ont signé le 14 janvier 2022 à la Cité des sciences et de l’industrie une convention permettant le renforcement du dispositif et son extension en région jusqu’en 2024.

Développé par Universcience et initié en 2018 avec le concours du ministère de la Culture en Île-de-France, Fab Lab à l’école est un dispositif original d’éducation artistique et culturelle favorisant la diffusion auprès des plus jeunes des usages de la fabrication numérique. Il se déploie progressivement sur le territoire national, avec le concours actif d’acteurs de culture scientifique et l’appui tant des services académiques que de Réseau Canopé, avec lequel Universcience est particulièrement heureux de conclure un accord de partenariat.

Fab Lab à l’école offre aux établissements scolaires bénéficiaires (en cycle 3 principalement) la possibilité de disposer d’un mini Fab Lab, clef en main et prêt à l’emploi. Fab Lab à l’école repose en effet non seulement sur la fourniture d’un parc de machines adapté (imprimante 3D, scie à chantourner, découpeuse vinyle, machine à coudre, fraiseuse-graveuse…), mais aussi sur la mise à disposition de tutoriels vidéo et de scénarios d’usage adossés aux programmes scolaires ainsi que sur la réalisation de prestations de formation à destination des enseignants.

Découvrez le dispositif du Fab lab à l’école à travers le témoignage enthousiaste des élèves de CM2 de l’école élémentaire des Muraux., de la directrice de l’école, de l’animatrice et de la chargée de projet Universcience.

Vidéo Fab lab à l'école Copyright- Charles Behr —EPPDCSI  année de réalisation : 2022

Plus d’informations : reseau-canope.fr @reseau_canope

Contacts presse

Universcience

Christelle Linck : 01 40 05 79 71 / 06 87 27 17 66 christelle.linck(at)universcience.fr

Réseau Canopé

Delphine Groux : 06 31 57 03 48 delphine.groux(at)reseau-canope.fr


L’Observatoire de Paris – PSL et Universcience ont conclu le 8 décembre 2021 un accord de partenariat scientifique permettant de renforcer leur collaboration au bénéfice du grand public.
 

Forts de premières collaborations réussies, l’Observatoire de Paris - PSL et Universcience ont décidé de conclure un partenariat scientifi que pluriannuel. À cette fi n, Fabienne Casoli, présidente de l’Observatoire de Paris - PSL, et Bruno Maquart, président d’Universcience, ont signé, le 8 décembre 2021, un accord pour une durée de 3 ans renouvelable.
 


Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) devient le partenaire scientifique de référence d’Universcience pour le Palais de la découverte 2025.

Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, et Bruno Maquart, président d’Universcience, annoncent le renouvellement de l’accord-cadre qui lie les deux institutions, pour la période d’octobre 2021 à octobre 2025.
Signé le 8 novembre 2021 cet accord exceptionnel confie au CNRS le rôle de partenaire scientifique de référence du futur Palais de la découverte 2025.


Romain Pigenel est nommé directeur du développement des publics et de la communication d’Universcience à compter du 1er septembre 2021

Il succède à François Quéré, nommé directeur général délégué adjoint le 3 février dernier.
Ancien élève de l’École normale supérieure, philosophe des sciences et psychologue de formation, Romain Pigenel est un spécialiste de la communication publique et de sa transformation numérique, qu’il enseigne à Sciences Po. Il a d’abord travaillé, de 2007 à 2010, comme collaborateur parlementaire et chargé de mission au conseil régional d’Île-de-France auprès du vice-président à la culture, de 2010 à 2012.
Il a ensuite rejoint la Présidence de la République en 2012 comme chef de la cellule digitale. Il a ensuite été directeur adjoint en charge du numérique du service d’information du gouvernement de 2014 à 2016, puis conseiller pour les discours du Président de la République, avant de cofonder un cabinet de conseil en innovation, Futurs. Il a ensuite rejoint en 2019 l’Institut du monde arabe comme directeur de la stratégie, de la communication et des relations extérieures.


Bruno Maquart, président d’Universcience, élu à la présidence d’Ecsite,
1
er réseau européen des centres, musées de science et organisations de culture scientifique    

 

Bruno Maquart, président d’Universcience, l’établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, a été élu président d’Ecsite par l’assemblée générale annuelle de l’association le 7 mai 2021.

Membre du conseil d’administration depuis 2017 et vice-président d’Ecsite depuis 2020, Bruno Maquart succède ainsi à la présidence, pour un mandat de deux ans, à Herbert Münder, directeur d’Universum® Bremen (Allemagne).

Créée à Paris, en 1989, par 23 organisations engagées dans la promotion de la culture scientifique, technique et industrielle, dont la Cité des sciences et de l’industrie, Ecsite – European Collaborative for Science, Industry and Technology Exhibitions – est une organisation internationale à but non lucratif, dont le siège est à Bruxelles. Premier réseau européen, Ecsite regroupe aujourd’hui plus de 300 membres issus de 50 pays, touchant chaque année plus de 40 millions de personnes à travers leurs multiples actions : débats, expositions, ateliers, événements…

 

Information presse
Christelle Linck / 06 87 27 17 66 / christelle.linck(at)universcience.fr


L'IRD et Universcience sigent leur premier accord-cadre

Après plusieurs années de collaboration fructueuse, l’Institut de recherche pour le développement (IRD)et Universcience –établissement public de culture scientifique et technique réunissant le Palais de la découverte et la Cité des sciences et de l’industrie- ont signé, le 27 janvier 2021, leur premier accord-cadre. Réunis autour d’une mission commune, celle du partage des savoirs et de la diffusion de la culture scientifique, les deux établissements entendent consolider leur partenariat dans les domaines du développement durable, du changement climatique et de la santé.


NOMINATIONS

Universcience, l’établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l’industrie, annonce deux nominations au sein de son comité de direction.

À la suite de la décision d’Anne-Claire Amprou, directrice générale déléguée d’Universcience de quitter ses fonctions pour raisons personnelles le 31 janvier dernier, Bruno Maquart, président d’Universcience, a procédé aux deux nominations suivantes, qui prennent effet au 3 février :

François Quéré est nommé directeur général délégué adjoint.

Agé de 42 ans, François Quéré est diplômé de l’Institut d’études politiques de Strasbourg et de l’Institut d’administration des entreprises de Lille. Dans le secteur culturel depuis 2004, il a été successivement responsable éditorial internet au Centre Pompidou, responsable de la politique des publics pour le projet du Louvre Abu Dhabi au sein de l’Agence France-Muséums, directeur du développement et des publics de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée, avant d’intégrer Anamnesia-Museum Manufactory comme directeur de projets. Il a rejoint Universcience en juillet 2018 comme directeur du développement des publics et de la communication.


Bruno MAQUART renouvelé dans ses fonctions de président d’Universcience

Bruno MAQUART a été renouvelé en conseil des ministres le 2 décembre dans ses fonctions de président d’Universcience, l’Établissement public du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de d’industrie.


Universcience remporte le marché d’ingénierie de la Mission de conduite d’opération culturelle, technique, économique et juridique pour la création du Musée international du Cinéma et du Festival de Cannes

Universcience a constitué un groupement adapté au projet de la Mairie de Cannes

Associé au sein d’un groupement ad hoc réunissant des acteurs publics et privés – In Extenso TCH, Alain Kruger, Dangles architectes, Cetrac Ingénierie, Inddigo Développement Durable, Attitudes Urbaines – combinant compétences et expertises de programmation muséographique et architecturale, Universcience vient d’être sélectionné, à l’issue d’une procédure d’appel d’offres conduite par la Mairie de Cannes. L’établissement assurera une mission de conduite d’opération culturelle technique, économique et juridique pour la création d’un Musée international du Cinéma et du Festival de Cannes. Ce marché débute par une tranche ferme intitulée « études préalables » ; il comprend également deux tranches optionnelles intitulées « études de programme détaillé » et « analyse des propositions des maîtres d’oeuvre ».


SMALLICIEUX la Cité des enfants de Lillénium vient d’ouvrir ses portes à Lille

Conçue par les équipes d’Universcience et inspirée de la Cité des enfants de la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, Smallicieux, la Cité des enfants de Lillénium vient d’ouvrir ses portes à Lille. Depuis le 25 août et à quelques jours de la rentrée scolaire, les petits lillois de 2 à 12 ans, peuvent exercer leur créativité et se régaler d’activités de jeux d’eau, de machines à boules, de studio d’effets spéciaux ou encore de chantier de construction… à leur échelle ! Renvoyant tant au plaisir qu’à la joie et à la curiosité suscités par les activités à pratiquer dans cet espace, Smallicieux incarne la nouvelle marque sous laquelle Universcience continuera de déployer les futures Cités des enfants en France et à l’international


 Data science vs Fake, la web série contre les infoxs, primée

Data science vs Fake, la web série contre les infoxs initiée par Universcience et produite par Escalenta, s’est vu décerner la mention spéciale du jury des prix Mariano Gago Ecsite, en ouverture de la 30ème conférence annuelle du réseau européen des centres et musées de sciences (Ecsite) qui se tient à Copenhague (Danemark), le 6 juin 2019.

Cette récompense vient saluer l’engagement d’Universcience pour la promotion de la culture scientifique, technique et industrielle à l’échelle européenne.


Universcience lance le blob, l’extra-média,son troisième lieu numérique

Universcience, qui réunit la Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte, déploie en 2019 une nouvelle stratégie en ligne avec la création d’un troisième lieu numérique : le blob, l’extra-média. Il poursuit en cela ses missions de partage des connaissances et de sensibilisation du plus grand nombre, notamment des jeunes, aux enjeux scientifiques et techniques de notre temps.

Innovant dans son contenu comme dans sa ligne éditoriale, ce média, qui succède à Universcience.tv et au site Science Actualités, entretiendra des liens étroits avec la programmation de l’établissement.


DIFFUSION DE LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET SPATIALE :le CNES et Universcience renforcent leur partenariat

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Bruno Maquart, Président d’Universcience, ont signé mercredi 27 juin à Paris, une nouvelle convention de partenariat qui enrichit la coopération des deux organismes dans leur objectif de favoriser la diffusion de la culture scientifique, technologique et des savoirs, auprès du grand public, notamment les jeunes.

Cet accord définit les principes et les conditions de mise en place d’une coopération durable autour d’actions ou de projets d’intérêt commun, liés à l’espace, aux technologies spatiales et aux télécommunications. Il prévoit notamment la participation active du CNES au nouveau dispositif de médiation, « Un ingénieur, un projet ». Dans le cadre de ce dispositif, porté et mis en place par Universcience en 2017, le CNES apporte son expertise scientifique et technique par l’intervention d’ingénieurs auprès des scolaires.

L’accord prévoit également une coopération sur les expositions et les grands événements qui se dérouleront au Palais de la découverte ou à la Cité des sciences et de l’industrie, comme cela a été le cas pour les retransmissions des missions Rosetta et Proxima, qui ont connu un très grand succès. A l’occasion de l’atterrissage de la mission InSight sur Mars, Universcience et le CNES organiseront la vidéotransmission en direct de Mars de cet événement, à la Cité des sciences et de l’industrie, le 26 novembre prochain.


UNIVERSCIENCE RENOUVELLE SON CONSEIL SCIENTIFIQUE

Mardi 5 décembre 2017, s'est tenue la première réunion du conseil scientifique d'Universcience dans sa nouvelle composition, arrêtée après la fin du mandat de trois ans du précédent conseil.

Institution culturelle spécialisée dans les sciences et qui fédère autour de ses missions des acteurs de la recherche, de l'enseignement, de l'entreprise comme du monde culturel et artistique, Universcience a tenu à renouveler la composition de son conseil scientifique selon les principes de la parité, de l'ouverture à la société civile et à l'international.

Vous trouverez la composition complète du Conseil scientifique dans le communiqué de presse ci-joint.

Nous restons à votre disposition pour toute information complémentaire.


Universcience rend disponible gratuitement les contenus dématérialisés de l’espace Science Actualités de la Cité des sciences et de l’industrie

Universcience est heureux d’annoncer la mise à disposition gratuite, pour toute structure poursuivant un but d’intérêt général, de l’ensemble des contenus présentés dans l’espace Science Actualités de la Cité des sciences et de l’industrie.Lieu d’exposition unique en son genre, l’espace Science Actualités est conçu par la rédaction de journalistes d’Universcience en partenariat avec l’Association des journalistes scientifiques de la presse d’information (AJSPI). Il propose un décryptage de l’actualité des sciences et des technologies grâce à des dossiers spéciaux, des enquêtes, des reportages ou des interviews.